Le Modérateur

Après l’assassinat de son fils et le suicide de son mari, une femme menace à son tour de suicider pour protester contre le déni de justice

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

 

L'épouse d'un homme qui s'est suicidé après l'assassinat de leur fils a révélé hier qu'elle avait tenté de se suicider avec son mari et menace de se suicider si la Cour d'appel confirme le verdict.

"Si je perds la bataille à nouveau, s'il vous plaît, ramassez mon corps", a déclaré Rewadee Kanlahasunthorn à propos de l'affaire contre Nattapong Ngern-khiri.

Lundi, le mari de Rewadee, Supachai, a sauté du huitième étage de l'immeuble de la Cour criminelle sur Ratchadapisek à Bangkok après que le juge a annoncé qu'il accordait le bénéfice du doute à Nattapong.

Nattapong a été accusé d'avoir poignardé mortellement Thanit sur Prachasongkroh Road dans le quartier de Din Daeng à Bangkok le 15 avril 2016. Un autre accusé, jugé par le tribunal des mineurs en raison de son jeune âge a plaidé coupable d'avoir apporté une arme dans un lieu public et d'avoir tué Thanit. Sous entendu : c'est l'ado qui porte le chapeau, dans l'esprit de la famille de la victime.

La mère éperdue a également révélé qu'elle avait eu l'intention de se suicider en même temps que son mari, mais a été maîtrisée par les gardes de sécurité à la cour.

"J'ai envie d'en finir depuis la mort de mon fils. Personne ne nous a vraiment aidés dans cette affaire. Mon mari a dû quitter son emploi pour essayer de rassembler des preuves. Nous avons fait de notre mieux et nous n'avions jamais imaginé que le tribunal prononcerait un acquittement », a-t-elle dit.

Elle a dit que son mari était très optimiste quand ils sont allés à la cour ensemble lundi.

"Je ne pensais pas qu'il sauterait du bâtiment. Il m'a dit qu'il allait aux toilettes ", a déclaré Rewadee.

"Ensuite, j'ai entendu que quelqu'un avait sauté", a déclaré Rewadee. "Il s'avère que c'est mon mari."

Rewadee a recueilli hier le corps de son mari auprès de l'Institut de médecine légale.

Nattapong est décrit comme le fils d'une famille riche et localement influente. Rewadee a déclaré que "les témoins ont peur" de se manifester.


Le seul témoin qui a déclaré à la police avoir vu le tueur a été blessé dans un accident de la route et n'a pas pu comparaître devant le tribunal pour témoigner. Cela a contribué à l'acquittement de Nattapong.

Le Commissaire général de la police métropolitaine, le Pol. Général Chanthep Sesavej, a mis en place une commission chargée d'examiner l'affaire, dirigée par son adjoint, le général Maj Sompong Chingduang.

"Cette commission va également réexaminer le crime et recueillir des preuves du mieux possible. Nous allons consulter la cour sur ce que nous devrions chercher ", a déclaré Chanthep.

Il a dit que la police avait trouvé des documents qui montraient que la victime s'était battue au bout d'un soi. "Mais les coups de couteau mortels ont été portés à un autre endroit dans le soi, plus tard, et il n'y a pas d'enregistrements de vidéosurveillance sur cette partie du soi", a-t-il dit.

Rewadee remercie La police pour ses efforts à venir pour recueillir des preuves.

"Je crois que les coupables seront traduits en justice si la police fait plus d'efforts dans son enquête", a-t-elle dit.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1049917-mother-makes-suicide-threat-over-acquittal-of-son’s-alleged-killer/

 

imageproxy_php.thumb.jpg.b25ce576d35f915c2a2ebfa2dc39c21f.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 08 juillet 2020 20:55
Sponsors