Aller au contenu
BANGKOK 17 February 2019 00:15
Le Modérateur

Rupture d’un barrage au Laos : 3000 personnes à secourir

Recommended Posts

Les autorités ont confirmé 19 décès à la suite de la rupture d'un barrage au Laos, lundi. Ce bilan pourrait se dégrader, puisque 3000 personnes doivent être secourues, rapportent des médias locaux.

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters

Le Vientiane Times, qui cite le gouverneur de la province d’Attapeu, avance que 19 personnes sont « mortes » et que plus de 3000 personnes ont besoin d’être secourues.

Les équipes ont déjà secouru environ 2900 personnes depuis que le barrage a cédé, lundi.

Un peu plus tôt, un officiel du gouvernement laotien, qui a demandé l’anonymat, soutenait craindre des douzaines de décès.

« Nous poursuivrons les efforts de secours aujourd’hui, mais les conditions sont très difficiles », a indiqué cet officiel à Reuters.

La Thaïlande voisine a envoyé des secouristes en renfort, mais la zone sinistrée est entourée d'une forêt dense, ce qui pourrait compliquer les opérations.

Des dizaines d'habitations dans la zone inondée sont totalement submergées, d'après des images aériennes filmées par les secours. D'autres, diffusées par l'agence officielle laotienne, montrent des dizaines de personnes, dont de jeunes enfants, entassées dans des barques.

Un pays qui nourrit de fortes ambitions énergétiques

Des champs ont été entièrement inondés dans la province d'Attapeu, au Laos, à la suite de la rupture d’un barrage le 23 juillet 2018.
Des champs ont été entièrement inondés dans la province d'Attapeu, au Laos, à la suite de la rupture d’un barrage le 23 juillet 2018. Photo : Reuters

Enclavé au cœur de la péninsule indochinoise, le Laos, un petit État rural et montagneux, ambitionne de devenir « la pile de l'Asie du Sud-Est ».

Traversé par un important réseau de rivières, le pays communiste tire désormais de l'exportation de l'énergie hydroélectrique une source de revenus importante, exportant la majeure partie de l'électricité vers les pays voisins comme la Thaïlande.

Le gouvernement communiste dépend presque exclusivement sur des développeurs de l’extérieur pour construire son réseau de barrages.

Des dizaines de barrages, financés majoritairement par la Chine, sont actuellement en construction au Laos, notamment sur le Mékong.

Les organisations environnementales ont exprimé à plusieurs reprises leurs inquiétudes à ce sujet, mettant en avant l'impact des barrages sur le Mékong, sa flore et sa faune, sur les populations rurales, souvent déplacées, et sur les économies locales qui en dépendent.

Le barrage qui a cédé lundi est situé sur un affluent du Mékong dans la province d'Attapeu, dans le sud-est du Laos. Il s'est effondré lundi soir, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau, l'équivalent de plus de deux millions de piscines olympiques.

À titre de comparaison, le réservoir Baskatong, au Québec, contient environ 3 milliards de mètres cubes d’eau. Le réservoir Manicouagan, qui alimente le barrage Manic 5, contient quant à lui 138 milliards de mètres cubes d'eau.

Le barrage Xe Pian-Xe Namnoy, un projet de plus d'un milliard de dollars, est en cours de construction depuis 2013.

Il fait partie d'un projet plus vaste consistant en une série de cinq barrages sur les rivières Houay Makchanh, Xe-Namnoy et Xe-Pian.

Il est développé par Xe-Pian-Xe Namnoy Power Company, une coentreprise formée par la société thaïlandaise Ratchaburi Electricity Generating Holding, l'entreprise coréenne Korea Western Power et la compagnie publique laotienne Lao Holding State Enterprise.

D'une puissance de 410 mégawatts, il devait commencer à fournir de l'électricité à partir de 2019, d'après le site de PNPC. Et 90 % de l'énergie produite devait être exportée vers la Thaïlande, le reste étant distribué localement.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1114582/rupture-barrage-laos-3000-personnes-secours-asie-energie

 

Des femmes, des hommes et des enfants marchent dans une zone inondée du district Sanam Xay, dans la province d’Attapeu, au Laos, le 24 juillet 2018. Un barrage a cédé dans la région, faisant plusieurs morts et des centaines de disparus. Photo : Reuters

 

barrage-rupture-laos-femmes-hommes-enfants-sinistre.jpg.c38266c4e9291392e4b5c0c4d0cd3de8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×