Aller au contenu
BANGKOK 18 October 2019 04:36
Le Modérateur

Un collectionneur américain rend une douzaine d’artefacts anciens à la Thaïlande

Recommended Posts

 

Un collectionneur privé américain a d’ores et déjà retourné une douzaine d’artefacts anciens en Thaïlande tandis que le pays fait pression pour le retour d’autres trésors accaparés sur son territoire national

Le ministre de la culture Vira Rojpojchanarat a annoncé que les artefacts avaient été rendu par Katherine Ayers-Mannix à l’embrassade thaï de Washington D.C. qui les a renvoyé en Thaïlande. Les objets auraient appartenu à une civilisation préhistorique vieille de plus de 4000 ans, centrée sur le site archéologique de Ban Chiang, dans la province d’Udon Thani, au nord-ouest de la Thaïlande.

Les efforts de la Thaïlande pour récupérer son histoire

Le ministre Vira Rojpojchanarat s’est exprimé lors d’une conférence de presse jeudi à Bangkok. Il a affirmé la volonté de la Thaïlande que les musées américains lui retournent ses trésors. Il dit avoir méticuleusement rassemblé des preuves que ses revendications sont fondées. C’est-à-dire, des preuves que ces objets ont été subtilisés illégalement au territoire national thaïlandais.

Les services thaïlandais ont examiné des artefacts détenus par les musées américains. En particulier, d’anciennes reliques bouddhistes détenues par le Norton Simon Museum de Californie. Dix-sept autres reliques exposées au Museum of Art d’Honolulu à Hawaï ont également retenu leur attention. Le ministre de la culture a affirmé que l’origine thaïlandaise de 14 de ces 17 reliques avait été confirmée. Cette information aurait été transmise au U.S Department of Homeland Security. Tout cela fait partie de la quête de la nation thaïlandaise pour récupérer son histoire, a conclu le ministre thaïlandais.

Des retours opérés dans un relatif apaisement

Anandha Chuchoti est directrice générale au Département des Beaux-Arts de Thaïlande. Selon elle, les services thaïlandais s’attachent également à trouver des preuves que deux linteaux exposés au Musée des Arts Asiatiques de San Fransisco ont été volés dans d’anciens temples des provinces de Buriram et Sa Kaeo, au Nord-Est de la Thaïlande : « nous nous attachons à informer le musée de l’avancement de l’enquête visant à confirmer que ces linteaux sont d’origine thaïlandaise et ont été sortis du territoire national illégalement » a-t-elle dit. Elle a ajouté que les deux linteaux n’étaient plus exposés durant l’enquête.

En 2014, le gouvernement américain avait retourné 554 artefacts anciens originaires de Thaïlande. La plupart étaient des poteries provenant du site de Ban Chiang, classé patrimoine mondial de l’humanité à l’UNESCO. En 2008, deux pièces avaient été retournées par le Bowers Museum de Santa Ana, en Californie. Ce dernier avait accepté de se charger du retour hautement sécurisé de ces pièces en Thaïlande en échange de l’immunité pour son personnel, craignant des poursuite pour vol et trafic de biens précieux. Ce retour était l’aboutissement d’une investigation menée sur plusieurs années par les services thaïlandais. Deux marchands d’art avaient également été la cible de cette enquête. Plusieurs personnes avaient alors été arrêtées.

https://www.illicit-trade.com/fr/2018/08/americain-rend-artefacts-thailande/

 

 

Ban_Chiang_Museum_Pot.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×