Le Modérateur

Prayut exige que les embouteillages de Bangkok aient disparu dans 3 mois

1 message dans ce sujet

LE PREMIER MINISTRE a ordonné aux commissariats de joindre leurs efforts pour atténuer les graves problèmes de congestion routière à Bangkok dans les trois mois.

Le général Prayut Chan-o-cha a déclaré hier que des technologies pertinentes devaient être adoptées pour contrôler et gérer la circulation, en particulier aux heures de pointe.

"Le gouvernement ne peut nier sa responsabilité dans les problèmes de circulation", a déclaré M. Prayut, qui dirige également le Conseil national pour la paix et l’ordre (NCPO) / la junte.

Il s’exprimait lors d’une visite au centre intégré de contrôle de la police de la circulation. Il était accompagné de membres du cabinet concernés.

Lors de sa visite, le général Prayut a déclaré qu'à partir de maintenant, tous les commissariats de police de Bangkok devraient suivre les instructions du centre de contrôle de la circulation afin de résoudre les problèmes de circulation dans la ville dans son ensemble.

Il a déclaré que la technologie pourrait être adoptée pour obtenir des données de trafic en temps réel pour l'ensemble du réseau routier, ferroviaire et fluvial de la ville.

Il a expliqué que la technologie la plus récente fournirait des mises à jour du trafic plus précises que les simples observateurs humains.

Il a également suggéré de solliciter l’aide de chercheurs universitaires sur l’utilisation de la technologie dans l’analyse de l’état de la circulation.

Le Premier ministre a déclaré que cet effort pour réduire les embouteillages devrait aboutir à un résultat positif dans les trois mois et a menacé de prendre des mesures disciplinaires contre tout poste de police jugé négligent.

Il a déclaré que toutes les agences d’État concernées devraient collaborer étroitement et sérieusement pour aider à atténuer les problèmes de circulation. Il a cité, entre autres, la police métropolitaine, celle de l’autoroute et l’administration des transports en commun, la Cie des chemins de fer de Thaïlande et la régie Bangkok Mass Transit Authority.

Prayut a également chargé le chef de la police nationale, le général Chaktip Chaijinda, de veiller à ce que les cortèges de membres de son cabinet n'affectent pas le trafic déjà congestionné. Les habitants de Bangkok se plaignent de fréquents cortèges officiels pendant les heures de pointe.

En ce qui concerne l'utilisation de la technologie, le porte-parole du gouvernement, le lieutenant général Sansern Kaewkamnerd, a expliqué hier qu'il ne s'agissait que d'une instruction générale. Il appartiendra à chaque agence concernée de décider de la technologie à adopter pour résoudre les problèmes de trafic, a ajouté le porte-parole, sans préciser.

Un budget annuel est attribué à ces agences, qui peuvent affecter une partie des fonds à cette fin sans avoir à faire de nouvelles demandes, a déclaré M. Sansern.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1052933-pm-prayut-tours-bangkok-for-first-hand-look-at-traffic-gridlock/?tab=comments#comment-13272107
 

Depuis 30 ans, tous les 6 mois, les chefs de gouvernements et même SM le Roi Rama 9, en son temps, ont tour à tour exigé que la circulation s'améliore. En vain.

Il faut reconnaitre au gouvernement actuel de n'avoir pas empêcher et même favoriser la construction de métros. Mais pour le reste la politique des transports reste la même : priorité à la voiture sans retenue et sans sécurité routière. Des centaines de bus tout neufs pourrissent sur les parkings de la régie. La classe moyenne évitent les bus actuels car ils sont repoussants et donc réservés aux pauvres mais, si on mettait en service les bus confortables, actuellement immobilisés, peut-être que d’autres personnes les utiliseraient et laisseraient leurs voitures au garage.

imageproxy_php.thumb.jpg.fc565ef480ec6ccb852fd42bb4a0df8f.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 04 juillet 2020 16:20
Sponsors