Le Modérateur

"Si votre voisin est en train de tuer sa femme, vous devez intervenir" enjoint une association

1 message dans ce sujet

La Fondation exhorte les citoyens à intervenir alors que les cas de violence domestique augmentent

367 cas de violence domestique ont fait la une des journaux au cours des sept premiers mois de cette année. Parmi ces cas, 242 ont entraîné la mort. Un par jour. Thaivisa en français n'en parle que très rarement pour ne pas être accusé de critiquer le pays. Thaivisa en anglais en parle et est accusé de critiquer le pays.

La Fondation - mouvement progressiste des femmes, qui a suivi 11 journaux entre janvier et juillet, a révélé hier ces statistiques pour attirer l’attention du public sur la violence domestique.

"Cela signifie que 65,9% des cas de violence conjugale au cours de cette période impliquent des meurtres", a déclaré Angkhana Intasa, membre de la fondation, lors d'une conférence de presse.

Elle a dit que le pourcentage n'était que de 48,5% il y a deux ans.

"La consommation d'alcool et la toxicomanie sont des facteurs clés dans l'assassinat de membres de la famille", a-t-elle déclaré, ajoutant que les mobiles des crimes étaient généralement la jalousie, la fureur et l'argent.

"94,9% des témoins de violences domestiques ont décidé de ne pas intervenir", a-t-elle ajouté, ajoutant que le moment était venu pour la société thaïlandaise de changer d'attitude.

Plusieurs anciens adages, enseignés depuis des générations en Thaïlande, suggèrent qu'il ne faut pas s'immiscer dans les affaires intérieures des autres. Un proverbe courant dit que "si vous intervenez maintenant, vous devenez un chien quand ils se réconcilient". Lorsque les personnes sont mortes, elles ne peuvent pas se réconcilier. Par ailleurs quelle importance d'être considéré comme un chien lorsqu'on sauve des vies ?

"Nous devrions adopter une nouvelle façon de penser. Traitons ces questions comme un problème social. Si nous constatons de la violence domestique, il faut intervenir pour fournir de l'aide ou au moins alerter les autorités compétentes », a-t-elle conseillé. En France il existe "
La non-assistance à personne en danger" et c'est passible de poursuites. La compassion est, par ailleurs, une valeur importante du bouddhisme.

Elle a ajouté que sa fondation et ses alliés demanderaient bientôt au ministère du Développement social de lancer des campagnes pour promouvoir le respect du corps d'autrui.

Ploy (pas son vrai nom), 44 ans, a déclaré que son mari avait cessé de la maltraiter seulement après que la fondation est intervenue il y a deux ans.
"Avant cela, j'avais porté plainte contre lui plus de 10 fois. Mais chaque fois, cela recommençait. », a-t-elle déclaré. Elle a dit que le comportement de son mari avait changé parce que la fondation avait suivi le dossier de près.

Praewdao Siwaphoowadonpitak, qui est récemment intervenue pour aider une femme maltraitée par son amante, a déclaré qu’elle avait décidé de sortir de ses propres préoccupations pour s’intéresser aux souffrances de la victime. "Personne n'a le droit de nuire à autrui", a-t-elle déclaré.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1054152-foundation-urges-people-to-step-in-as-domestic-violence-cases-rise/

 

imageproxy_php.thumb.jpg.6160bb82fb41f8694d23704f0ad32dcd.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 15 août 2022 17:15
Sponsors