Le Modérateur

Six accusés dans l'affaire des salons de massages - bordels condamnés à des peines de prison

1 message dans ce sujet

suite de cette affaire

 

 

SIX accusés impliqués dans la prostitution au salon de massage Victoria Secret Forever ont été condamnés hier à un total de 80 ans de prison.

Située au cœur de Bangkok, le salon a cessé ses activités après qu'une équipe du Département des enquêtes spéciales (DSI) et des militaires ont récupéré plus de 100 travailleuses du sexe en janvier. Certaines des prostituées avaient moins de 15 ans.

Les charges s'appliquent à des infractions commises entre octobre 2016 et janvier 2018.

Le directeur du site, Satthatham Jangchai, et trois autres personnes - Boonsap Amornrattanasiri, Chainarong Unsuk et Eknapat Jaruwatpathomkul - ont été reconnus coupables d’avoir procuré des prostituées. Ils ont chacun été condamnés à des peines de prison de plus de 15 ans.

Sasithorn Weerathepsuporn, qui a demandé le permis d’exploitation du salon, a été condamné à sept ans et quatorze mois pour le même délit.

Le tribunal a également condamné Sattha-tham, Boonsap, Sasithorn et son chauffeur, Decha Singsakhon, dans une affaire de recrutement de filles âgées de moins de 15 ans pour des services sexuels. Decha était chargé de conduire les prostituées mineures de Bangkok en Malaisie où elles devaient avoir des relations sexuelles avec des clients.

Satthatham et Boonsap ont chacun reçu une peine de prison de trois ans et quatre mois, tandis que Sasithorn sera emprisonné pendant sept mois. Decha a été condamné à six ans d'emprisonnement.

Les procureurs du Département de la traite des êtres humains ont déclaré qu’un appel serait vraisemblable, car ils pensaient que de nombreux accusés impliqués dans le commerce du sexe étaient également impliqués dans le trafic d’êtres humains. Peut-être les procureurs font ils référence aux vrais gros poissons comme le propriétaire du salon un dénommé Kampol qui a prêté des millions au chef de la police de l'époque ou aux policiers ripoux qui ont été "condamnés" à une simple mutation pendant un mois. On voit clairement que les condamnés sont les gérants, employés et prête noms. Par ailleurs, on peut imaginer qu'ils ne sont pas incarcérés et attendent l'appel en liberté sous caution.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1054689-six-convicted-in-victoria-massage-parlour-case/

 

image de janvierimageproxy_php.jpg.2c0f0764c0d2327a2547d086b3b83b76.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 08 juillet 2020 21:46
Sponsors