Aller au contenu
BANGKOK 23 October 2019 09:55
Le Modérateur

Fausse agression sexuelle à Koh Tao : la directrice du Samui Times sera poursuivie en justice

Recommended Posts

 

La police a déclaré aujourd’hui qu’elle demanderait un mandat d’arrêt contre la rédactrice en chef de « Samui Times » qui a publié des informations sur une prétendue agression sexuelle sur l’île touristique de Koh Tao qui ne se serait jamais produite.

La militante mono-maniaque, Suzanne Buchanan, rédactrice en chef de « Samui Times », sera accusé de diffamation à la réputation de l’île de Tao, selon le commandant de la police touristique, le Maj Gnral Surachat Hakpan, qui a également conclu que l’agression d’une femme britannique n’a jamais eu lieu.

L’enquête de police a démontrée que la marée haute avait complètement inondé la plage de Sairee cette nuit-là et que de nombreuses personnes étaient entassées dans les bars toute la nuit pour regarder les matchs de la Coupe du monde, il était donc impossible qu’un viol ce déroule à cet endroit.

« Ces faits nous ont amenés à conclure qu’elle n’avait pas été droguée, ni violée », a déclaré M. Surachet.

Les autorités ont tenté de contacter la rédactrice du site ce jeudi, mais « Samui Times », a son habitude, n’a tout simplement pas répondu, elle réserve ses réponses à son média.

Cela fait déjà un moment que nous alertions autour de nous sur le comportement non-journalistique de la directrice de la publication de « Samui Times » désormais obsédée par « son combat »

Selon des informations publique, Suzanne Buchanan, aurait été dans le passé, mariée avec un membre d’une « famille » de Koh Tao.

 

lire la suite de cette longue et  excellente enquête https://zonesamui.com/2018/08/militante-anti-koh-tao-suzanne-buchanan-poursuivie-justice/

zonesamui.png.719a31a895062bafa85da5636e88a53f.png

suzanne-buchanan-samui-times-678x381.jpg.4590eebceb386ef1fed56ad7a2e4a1c9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×