Aller au contenu
BANGKOK 16 September 2019 13:09
Le Modérateur

Surachate révoque le chef de l’immigration de Don Mueang pour corruption

Recommended Posts

Comme nous l'avions compris après une allusion de Prayut, les lampistes corrompus, officiers de l'immigration à Don Mueang, ne pouvaient agir de leur propre chef, c'est leur patron qui donnait les ordres.

BANGKOK - L'officier de police chargé du contrôle des frontières dans l'un des aéroports internationaux de Bangkok a été démis de ses fonctions et mis en examen pour avoir prétendument extorqué des pots-de-vin à des touristes chinois, a annoncé lundi le commandant national de l'immigration.


Le colonel Janchai Daengprasert a été accusé d'avoir ordonné à des officiers de demander des «pots de vin» aux touristes entrants à l'aéroport Don Mueang. Les touristes ne se verraient pas accorder de visas à moins de payer. Le chef de la police de l'immigration, Surachet Hakpan, a déclaré que son bureau s'était entretenu avec l'une des victimes et avait établi que les allégations semblaient fondées.


«J'ai déjà parlé de ça. Tant qu’il y a des actes répréhensibles, c’est considéré comme une violation de nos règles », a déclaré Surachet aux journalistes. «C’est comme dans le sport. Si vous connaissez les règles et continuez de les enfreindre, vous serez obligé de sortir du terrain. "


Janchai et trois de ses adjoints ont été mutés à des postes inactifs alors qu'une enquête est en cours à leur encontre, a déclaré le général de police.

Il s'agit de la suite de l'affaire du Chinois frappé car il voulait un reçu de pot de vin. Il aurait aussi été détenu pendant 6 heures pour refus de payer le pot de vin.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1061291-big-joke-crackdown-on-corruption-four-transferred-amid-bribes-at-immigration-scandal/?page=2&tab=comments#comment-13441917

imageproxy_php.jpg.07f903f11eb70504f440da0445b217ae.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×