Aller au contenu
BANGKOK 26 March 2019 15:21
Le Modérateur

Pétanque : les Thaïlandais, intraitables face aux Français, encore vainqueurs à Tours

Recommended Posts

 

Sans pitié face à la France en demi-finale, les Thaïlandais ont acquis un deuxième sacre à Tours. Là où les Cambodgiennes ont découvert ce plaisir.

 

 

La pétanque est un sport où le point ne se joue bien souvent pas à grand-chose. Mais où tout peut aussi aller très vite, au cœur de ces jours laborieux. C’est exactement ce qui est arrivé à la contingence française, ce mercredi à Tours. Et puisque rien ne voulait sourire, le podium n’a donc pas voulu s’offrir à elle. « On aurait peut-être dû rester à l’hôtel », préfère en sourire Dylan Rocher, quand il évoque sa doublette avec Philippe Suchaud.
“ C’est un honneur d’être ici. Encore plus, de gagner ” Il faut bien dire que les deux tricolores ont dû se résoudre à vivre cachés derrière la Tunisie, à qui ils ont cédé la 3e place (9-13), et la Thaïlande, face à qui ils n’ont jamais existé en demi-finale.
Parce qu’une leçon leur a été donnée, par des Thaïlandais, d’une précision sans limite. Une leçon en cinq mènes (4-0, 6-0, 9-0, 9-1, 13-1), avec pour prof principal Thanakorn Sangkaew, dit “ Kondo ”, impérial au tir et dont on cherche encore la moindre faute sur le boulodrome tourangeau. Lui qui, pourtant, avouait une légère méforme en raison de reins douloureux. Heureusement, finalement, tant la paire tenante du titre n’aurait alors laissé vivre aucun suspense.
Les Malgaches ont bien eu l’opportunité en finale, puisqu’ils ont mené 7-5, mais les boules thaïlandaises n’étaient pas là par hasard et les poussaient à la faute. Il a donc fallu un second souffle, aux hommes du Colonel Prarop Thongprathed (13-9), mais le fait de triompher une deuxième fois en France n’a pour eux pas eu de prix. « Ici, nous sommes au pays de la pétanque, admiraient-ils, ensemble. Pour nous, c’est fantastique de jouer dans un tel décor et devant les caméras de télévision. C’est un honneur d’être ici. Encore plus de gagner, surtout que nous sommes entourés de susperstars. » Là est le comble. Les superstars n’étaient donc pas celles qu’ils pensaient…
Puisque pour l’heure, elles sont asiatiques. Et il n’y a pas meilleure preuve que le doublé en doublettes pour le confirmer. Les Cambodgiennes, renversantes face à la Thaïlande en demi-finale (3-10, 13-10), ont acquis un premier succès en Touraine. Avec Leng Ké, invaincue depuis cinq ans sur la scène mondiale, au tir de précision, elles ont étouffé les Tunisiennes en finale (13-2). Pour apporter une nouvelle preuve, s’il en fallait vraiment une, que le soleil se lève à l’est au boulodrome de Tours.

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/petanque-thailande-cambodge-en-doublettes-le-soleil-se-leve-a-l-est?

Thanakorn Sangkaew (21 ans) est plein de promesses. Le Thaïlandais, associé à Sarawut Sriboonpeng, a confirmé tout le bien qu’on dit de lui.
© (Photo NR, K.G)

 

5bbe9c107d033bd3718b4735.thumb.jpg.877e2753014f9007f7bb22e85cd471d9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Quelqu'un saurait me donner les résultats entre la France et la Thaïlande, voire éventuellement la vidéo de cette partie stp ?

Cordialement,

F.

Modifié par Fioenz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre retour, mais je ne trouve rien sur le site de la fédération française de pétanque... Quelques unes sur Youtube, mais rien en ce qui concerne les parties et T à T que je voulais voir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×