Le Modérateur

Non seulement Le parti Future Forward n'a pas le droit de faire campagne mais il ne peut pas recevoir de dons

1 message dans ce sujet


BANGKOK - Le parti "Future Forward" a demandé jeudi à la Commission électorale d'envoyer une lettre par écrit si elle voulait leur interdire d'accepter des dons en espèces, affirmant que cette décision compromettait la capacité du parti à participer aux élections.

Cette décision intervient après que la commission a appelé (au téléphone) le parti mercredi et déclaré que les dons en espèces étaient interdits, considérant qu'ils constituaient une violation de l'ordonnance no 57/2014 de la junte interdisant les activités politiques.

Le colonel de police Jarungvith Pumma, secrétaire général de la commission, a déclaré mardi matin que la commission convoquerait un représentant du parti pour un entretien plus tard dans la journée.

Le Future Forward Party a déclaré samedi avoir réuni 20 millions de bahts en permettant au public de s'inscrire et de donner de l'argent.

Mercredi, le chef du parti Thanathorn Juangroongruangkit a déclaré lors d'une visite de travail à Bruxelles que cette mesure allait à l'encontre des aspirations de libérer les partis politiques de la domination d'une poignée de personnes. Il a ajouté que le parti cherchait à réunir 300 millions de bahts pour participer aux élections générales promises prévues pour le mois de février et qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps.

Thanathorn a précédemment siégé au conseil d'administration de Matichon Group, la société mère de Khaosod English.

La semaine dernière, le porte-parole du parti, Pannika Wanich, a déclaré que Thanathorn, milliardaire, s'était engagé à ne pas donner plus de 10 millions de bahts par an au parti.

Piyabutr Saengkanokkul, secrétaire général de Future Forward, a appelé la commission à réinterpréter l'interdiction de la junte. Il a également exhorté le public à rejoindre le parti et à payer une cotisation à vie de 2 000 bahts.

Piyabutr a déclaré que la commission devrait décider si elle devait être du côté de la démocratie ou constituer un obstacle pour les partis politiques. Sous entendu : un parti qui ne peut pas récolter trois sous pour, plus tard, organiser une réunion et imprimer des tracts est sûr de perdre.

Au téléphone jeudi, Jarungvith, de la CE, a refusé de dire si la commission demanderait à Future Forward de restituer l'argent, affirmant que la presse devrait attendre la fin de la réunion entre les représentants des partis et la commission.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1061783-future-forward-party-decries-ec’s-donations-ban/

Future Forward est le seul parti qui inquiète la junte. On apprend que le parti démocrate pourrait faire partie de la longue liste des partis pro-junte et le Pheu Thai voit certains de ses membres débauchés par la junte. Par ailleurs, le fils Thaksin est poursuivi dans une vieille affaire qu'il considère comme politiquement motivée et qui pourrait l'inciter à rejoindre son père et sa tante à l'étranger, achevant ainsi, l'éradication des Shinawatra en Thaïlande.

imageproxy_php.jpg.676efdc3d5bac13d3945c424a63410e2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 11:32
Sponsors