Le Modérateur

Une Anglaise défigurée à la suite d'une opération des lèvres, en Thaïlande

1 message dans ce sujet

Cette prof d'anglais pensait qu'il s'agissait d'une opération bénigne. Elle voulait le même produit que Kylie Jenner. L'injection l'a défigurée.

 

Tout commence en avril 2015. Amelia Greville (24 ans) enseigne l'anglais à des élèves de primaire. La jeune femme originaire de Redditch dans le Worcestershire (centre de l'Angleterre) habite à Bangkok (capitale de la Thaïlande). La jeune femme souhaite des lèvres plus pulpeuses, comme celles de Kylie Jenner. Amelia se renseigne sur internet, où elle apprend que sa star préférée reçoit des injections de Juvéderm. Ce produit provoque une augmentation temporaire du volume des lèvres. Il se dissout ensuite naturellement dans l'organisme. Pour Amelia, l'opération "aussi inoffensive que de se teindre les cheveux". En Angleterre, cette opération coûte tout de même la bagatelle de 400£ (soit environ 537€). En Thaïlande, le prix plafonne à 50£ (soit 67€). La jeune prof se tourne vers la filiale locale des cliniques Groupon. Cette entreprise avait fait scandale en France à cause d'une promo sur les opérations mammaires en 2011. "Je ne pouvais pas lire les commentaires sur leur page Facebook, puisqu'ils étaient en thaï. Mais ils avaient l'air d'avoir de bonnes critiques, vu le nombre d'étoiles" se souvient-elle. La jeune femme reçoit une injection dans la lèvre supérieure. Dès le lendemain, sa lèvre gonfle sur le côté gauche. "Je me suis vue dans le miroir et c'était affreux. J'ai pleuré dans les bras de mon copain mais je n'ai rien dit à ma famille" explique la jeune femme, mortifiée.

image: http://media.meltycampus.fr/pmedia-2973557-ajust_700-f1452185810/ma-levre-etait-devenue-grotesque-raconte.jpg

professeur, campus, école, chirurgie esthétique, lèvres, Bangkok, Thaïlande "Ma lèvre était devenue grotesque !" raconte Amelia.

Elle retourne aussitôt à la clinique, qui lui assure que ce n'est pas grave. Les médecins lui refont une injection. Ils lui conseillent d'appliquer une compresse froide sur sa lèvre pour la faire désenfler. Bien entendu, rien de tel ne se produit. Non seulement la grosseur reste, mais la lèvre d'Amelia devient bleue. Amelia ne supporte plus d'enseigner devant ses élèves. Elle finit par se séparer de son copain. "Je ne supportais plus que mon copain m'embrasse. C'était comme si mon corps me disait, tu as un truc étranger dans la lèvre" dit-elle. La douleur l'empêche de vivre normalement. Désespérée, la jeune fille se présente dans une autre clinique. Le chirurgien qui examine sa lèvre lui explique qu'elle a sûrement reçu une injection de silicone au lieu du Juvéderm. Elle ne serait pas la première victime de pratiques médicales malhonnêtes en Thaïlande. Son histoire se termine moins bien que celle de ces deux sœurs anglaises qui ont subi une rhinoplastie pour de meilleurs selfies. Amelia doit subir une nouvelle opération, mais qui lui coûte cette fois 1500£ (environ 2013€) . "Mes lèvres ont pu être réparées de l'intérieur, ce qui signifie que je ne garderai pas de cicatrices. Mais les gens qui reçoivent ces injections dans le front ou ailleurs sur le visage, ils en resteront marqués à vie !" avertit Amelia. La jeune femme a porté plainte. La clinique Groupon Thaïlande a fermé depuis. Que penses-tu de son histoire ?


Read more at http://www.meltycampus.fr/thailande-une-prof-defiguree-apres-une-operation-des-levres-a488256.html#eQ6wQmyM7QVesyix.99

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 13 décembre 2019 04:04
Sponsors