Aller au contenu
BANGKOK 21 January 2019 10:42
Le Modérateur

Viol en réunion d'une mineure à Phang Nga : des peines exemplaires dont 7 à perpétuité

Recommended Posts

suite de cette affaire

11 personnes reconnues coupables d'avoir détenu et violé une très jeune fille à Phang Nga. Elle avait 13 / 14 ans au moment des faits.


Hier, le tribunal pénal a condamné les 11 accusés pour avoir détenu et violé une fille mineure dans leur village natal de la province de Phang Nga.

Sept des condamnés ont écopé de la réclusion à perpétuité, les autres ont été condamnés à de lourdes peines allant de 15 à 45 ans de prison.

Le tribunal leur a également ordonné de verser une indemnité de 18 millions de Bahts à la victime, âgée aujourd'hui de 16 ans, et à sa mère. L'indemnisation comprendra des intérêts.

«Nous sommes satisfaits du verdict», a déclaré Hanif Yongstar, secrétaire général et avocat à la fondation Muslim for Peace. "Mais nous poursuivrons notre combat pour traduire en justice d'autres coupables."

Selon la victime, elle a été violée sexuellement par plus de 40 hommes entre mai et décembre 2016, mais ne pouvait pas se souvenir de tous les visages des agresseurs, car elle avait été droguée à plusieurs reprises.

La très jeune  fille s'est d'abord tue parce qu'elle se sentait menacée et effrayée. Son village, Ban Koh Raed, dans le district de Takua Thung, est petit et compte moins de 200 habitants. Ses agresseurs et leurs proches y sont majoritaires. Le fait que la presque totalité des habitants du village était liée aux suspects rendaient les accusations difficiles.

Cependant, lorsque la mère de la victime a appris ce qui s’était passé, elle a immédiatement porté plainte auprès de la police l’année dernière. Quelques mois plus tard, sa famille a quitté Ban Koh Raed et s'est inscrite à un programme de protection fourni par l'État.

Les procureurs ont finalement fait comparaître 11 suspects et le tribunal les a tous déclarés coupables.

Selon le tribunal, les témoignages de la fille et de sa mère étaient cohérents et crédibles. Avec d'autres éléments de preuve disponibles (non précisés), le tribunal a trouvé des motifs solides de condamner tous les accusés.

Les condamnés ont semblé inquiets après avoir entendu le verdict du tribunal, bien que leur avocat, Sanphet Thipmontien, ait déclaré qu'il ferait appel.

"Ce n'est pas ce à quoi nous nous attendions", a-t-il déclaré.

Hanif, qui représente la victime, a déclaré qu'il pensait que certains accusés devraient également être poursuivis pour traite des êtres humains.

Sur la base des témoignages de la jeune fille, elle a été emmenée hors de chez elle, droguée et contrainte de fournir des services sexuels à plusieurs hommes contre son gré. Cela pourrait impliquer que ses agresseurs l'auraient peut-être vendue à d'autres hommes.

Sa mère et son beau-père ont mis du temps à connaitre son calvaire, car ils quittaient généralement leur maison pour aller travailler dans les plantations de caoutchouc pendant la nuit.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1065109-11-convicted-for-detaining-raping-girl-in-phang-nga/

Il fait se souvenir qu'à l'époque, l'affaire a failli être enterrée. La victime n'était pas crue car elle accusait la presque totalité des hommes du village, ce qui semblait incroyable. Par ailleurs les familles des suspects disaient que la fille devait se taire à cause de la honte qui retomberait sur elles et le village. Ce n'est que grâce à la pugnacité de l'ONG Muslim for peace que cette affaire n'a pas été enterrée.

imageproxy_php.jpg.0a9db4b7052ee34786c00b02b4e33cc2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×