Le Modérateur

Visas gratuits pour les Chinois, les Andorrans et 19 autres nationalités

1 message dans ce sujet

Faire revenir les touristes Andorrans est un vrai challenge pour la Thaïlande. A moins que ce ne soit les Chinois qui importent ?

Les visiteurs de 21 pays bénéficieront de visa à l'arrivée gratuit pendant 60 jours. A l'issue de ces 60 jours, les visas seront à nouveau payants. La durée du visa est, elle, de 15 jours.

Suite à la baisse du nombre de visiteurs, notamment chinois, pendant la haute saison touristique, un cabinet désespéré, dit The Nation, a accepté hier de supprimer les frais de visas à l'arrivée (2 000 Bt) pour les touristes de 21 pays pendant 60 jours afin de stimuler l'un des principaux moteurs de croissance économique.

Dans le même temps, le vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak, tsar économique du gouvernement (sic), a conclu hier un accord à Shanghai avec le géant chinois du commerce électronique Alibaba, afin de promouvoir la Thaïlande comme destination touristique pour le peuple chinois.

Du 1er décembre à la fin du mois de janvier, les touristes de 20 pays et de Taïwan ne paieront pas leur visa à l'arrivée comme «un cadeau du Nouvel An». La durée du séjour restera toutefois inchangée à 15 jours.

Les détenteurs d'un passeport d'Andorre, Bulgarie, Bhoutan, Chine, Chypre, Éthiopie, Fidji, Inde, Kazakhstan, Lettonie, Lituanie, Maldives, Malte, Maurice, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Roumanie, Saint-Marin, Arabie Saoudite, Ukraine, Ouzbékistan et Taiwan obtiendront un visa de 15 jours gratuitement à l'arrivée.

Ceci ne change rien pour les Français, Suisses, Belges, Canadiens qui sont exemptés de visa pendant 30 jours et qui, donc, n'ont rien à payer s'ils restent moins d'un mois.

Le Bureau de l’immigration a proposé au Cabinet de faire remonter le nombre de touristes, actuellement en baisse, au moment de la période de pointe du Nouvel An.

La Thaïlande a connu une baisse continue du nombre de touristes, de plus de 10% au cours des trois derniers mois, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Puttipong Punnakanta.

On espère que l'exemption des frais de visa attirera 30% de touristes en plus et contribuera à générer plus de revenus pour l'industrie du tourisme et l'ensemble de l'économie, a-t-il déclaré, tout en refusant d'estimer la perte de revenus résultant de l'exemption des frais de visa. Le calcul est simple, si un million de personnes en bénéficient, cela fait 2 milliards de bahts. Au regard de ce que rapporte un touriste, c'est peu.

Puttipong a déclaré que le plus important était l'afflux de plus de touristes dans le pays.

Au cours des dernières années, la Thaïlande a été une destination populaire parmi les touristes chinois, mais en raison d'une tragédie survenue à Phuket, qui a fait plus de 40 morts, le nombre de touristes en provenance de Chine a considérablement diminué. Le pro-junte The Nation ne mentionne pas l'arnaque systématique dont les Chinois étaient l'objet avant qu'un scandale éclate mettant fin à la corruption généralisée à l'immigration des aéroports thaïlandais, dont les victimes étaient les Chinois. Ce scandale a aussi fait fuir les Chinois.

Des observateurs de l'industrie ont déclaré que les réseaux sociaux en Chine avaient diffusé des informations négatives sur la Thaïlande au cours des derniers mois, entraînant une baisse du nombre de visiteurs chinois. Les commentaires sur le naufrage proférés par le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwan il y a quelques mois, la répression contres les voyages à forfait bon marché ainsi que la nouvelle d'une épidémie de dengue dans le royaume ont rendu les touristes chinois méfiants, selon un expert des affaires chinoises.

Le nombre de visiteurs chinois a chuté de façon spectaculaire, passant de 939 771 en juillet, au moment du naufrage, à 867 461 en août, en baisse de 11,7%, selon le ministère du Tourisme et des Sports.

Les voyagistes, hôtels et restaurants de Phuket ont confirmé qu'il n'y avait toujours aucun signe de retour des touristes chinois dans la province.

Dans la populaire station balnéaire de Pattaya, le maire Poramet Ngampichet a convoqué une réunion avec les agences concernées et les acteurs du secteur du tourisme pour définir des mesures visant à augmenter le nombre de visiteurs suite à la forte baisse du nombre de touristes.

Les Chinois figurent parmi les principaux visiteurs à Pattaya, avec un total de 2,5 millions l’an dernier. Les autorités de Pattaya prendront des mesures pour assurer la sécurité des touristes et de la propreté de la ville, a-t-il déclaré. On ne sait pas de quelles mesures il s'agit.

Dans le même temps, le vice-Premier ministre Somkid a déclaré hier que le géant chinois du commerce électronique, Alibaba, avait accepté de contribuer à la promotion du tourisme thaïlandais. On ne sait quel marché est passé entre la Thaïlande et le très retors Alibaba.

Le 11 novembre, ou «11/11», lorsque les Chinois célèbrent le «Jour des célibataires», Alibaba lancera une vidéo de 20 secondes sur son site Web pour encourager les touristes chinois à se rendre en Thaïlande, a-t-il déclaré.

La vidéo devrait atteindre 800 millions de Chinois, a déclaré Somkid après sa réunion à Shanghai avec les dirigeants d’Alibaba, dont son fondateur et président, Jack Ma.

L’office du tourisme de Thaïlande a déjà reçu l’instruction de créer la vidéo, a déclaré Somkid, ajoutant qu’il pourrait lui-même y figurer afin de transmettre le message rassurant quant à la sécurité de la Thaïlande.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1066937-waiving-of-visa-on-arrival-fees-under-consideration/?page=2&tab=comments#comment-13537182

 

imageproxy_php.jpg.ed07b2c63edee24e0684ef473a7a0a04.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 20 janvier 2022 05:37
Sponsors