Le Modérateur

Deux groupes s'affrontent pour construire le TGV U-Tapao - Don Mueang

1 message dans ce sujet

Les groupes CP et BTS feront chacun une offre pour le chemin de fer à grande vitesse qui reliera les 3 aéroports.

Deux groupes rivaux Charoen Pokphand (CP) et BTS Holdings Plc - devraient soumissionner aujourd’hui pour la construction d’un train à grande vitesse reliant les trois principaux aéroports internationaux - Suvarnabhumi, Don Mueang et U-tapao - d’une valeur totale de 220 milliards de bahts.


Voravuth Mala, des chemins de fer locaux (SRT) a déclaré qu'il s'attendait à ce qu'au moins deux groupes soumettent leurs offres pour le projet de train à grande vitesse aujourd'hui. Trente et un groupes, dont des français ont acheté le dossier pour candidater.

"Nous espérons que deux groupes soumettront leurs offres. S'ils le font, il faudra environ un mois de délibérations pour que nous puissions choisir l'offre gagnante", a-t-il déclaré.

Il a ajouté que SRT était ouverte à toute technologie ferroviaire à grande vitesse et qu'elle ne favorisait aucune technologie en particulier de quelque pays que ce soit. Les investisseurs devront démontrer les avantages de la technologie choisie, a-t-il déclaré.

Les soumissionnaires pourraient également trouver d'autres investisseurs pour rejoindre le projet plus tard, mais ceux-ci doivent faire partie des 31 entreprises qui ont fait preuve d’intérêt. Donc, si le groupe PTT veut investir avec le vainqueur, il peut le faire, a-t-il déclaré.

Une source bien informée chez SRT a déclaré que les investisseurs pourraient choisir n'importe quelle technologie de train conforme aux normes internationales telles que le système des trains chinois (CTCS), le système européen (ETCS) ou le système japonais (ATC). Le coût financier est probablement le facteur le plus important selon la source.

Adhiruth Thothaveesansuk, responsable du CP pour le projet TGV, a déclaré que le consortium était prêt à présenter son offre aujourd'hui.

Le consortium comprend Charoen Pokphand Holding, soit CP, la China Railway Construction Corporation Limited, Bangkok Expressway et Metro Plc, Ital-Thai, la Société japonaise d'investissement dans les infrastructures outre-mer, la société CITIC Group, China Resources (Holdings) Limited, Siemens, Hyundai, Ferrovie of Stato Italiane, CRRC-Sifang et la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC).

Une source a déclaré que le consortium dirigé par le CP avait de grandes chances de remporter le marché en raison de sa solide base financière et des qualifications de ses partenaires.

Parallèlement, un autre groupe dirigé par BTS Group Holdings a également annoncé qu'il participerait à l'appel d'offres. Surapong Laoha-Unya, président-directeur général de BTS, a déclaré que le groupe présenterait son offre aujourd'hui. BTS a formé un groupe appelé BSR, en partenariat avec Sino-Thai Engineering and Construction Plc et Ratchaburi Electricity Holding Holding Plc.

Keeree Kanjanapas, président du BTS, a déclaré que le groupe possède l'expérience de la gestion du train aérien à Bangkok. Sino-Thai a l'expérience de la construction. Environ cinq banques commerciales sont prêtes à soutenir le groupe avec des prêts pouvant atteindre 120 milliards de Bt.

Patchara Samalapa, président de Kasikornbank, a déclaré que KBank se joindrait à d'autres banques pour prêter de l'argent à ce projet de train à grande vitesse.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1068006-cp-bts-groups-set-to-bid-for-airport-link-high-speed-railway/

On voit que les chemins de fer italiens se sont positionnés mais pas les entreprises françaises.

 

imageproxy_php.jpg.7d4aa5883f3436cb2a9f41a55f6c369c.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 13 décembre 2019 05:44
Sponsors