Aller au contenu
BANGKOK 22 September 2019 08:32
Le Modérateur

En Thaïlande, les moines bouddhistes sont rendus obèses par l'afflux d'offrandes sucrées

Recommended Posts

 

Les autorités sanitaires s'inquiètent devant cet excès de poids qui touche de plus en plus de moines. En cause, notamment, les boissons sucrées, très prisées des religieux.

 

Chaque jour, des milliers de moines bouddhistes font la tournée des offrandes à travers la Thaïlande. Les boissons sucrées et gâteaux industriels qu'ils récoltent les rendent souvent obèses, un phénomène devenu un vrai problème de société dans le royaume. Les moines sont plus de 300 000 dans ce pays majoritairement bouddhiste de près de 70 millions d'habitants.

La tradition de faire des offrandes en nature aux moines est très ancrée en Thaïlande. Mais le classique bol de riz s'est transformé en paniers de "junk-food", des chips aux boissons énergétiques. Les scandales de moines menant grand train ou détournant de l'argent à des fins personnelles n'ont pas découragé les fidèles de leur faire des dons, considérés comme de bonnes actions portant chance.

Jusqu'à 48% d'obèses chez les moines interrogés

Ce goût pour des offrandes trop grasses, trop sucrées ou trop salées donne des taux de diabète et d'hypertension au sein du clergé bouddhiste qui affolent les autorités sanitaires. Selon une étude réalisée cette année dans le nord-est de la Thaïlande, l'un des pays les plus touchés par l'obésité en Asie, sur plus de 3 500 moines examinés, 15% étaient obèses. Pire, d'après une étude menée par l'université Chulalongkorn de Bangkok, 48% des moines interrogés sont obèses, plus de 40% ont trop de cholestérol, près de 25% font de l'hypertension et 10% sont diabétiques.

"Avant de venir ici et de me mettre au régime, je pouvais à peine marcher 100 mètres sans me sentir fatigué", explique ainsi à l'AFP Pipit Sarakitwinon, venu faire un check-up dans un hôpital spécialisé dans le traitement des moines. Il se réjouit d'être passé de 180 à 150 kilos depuis qu'il s'est mis à la diète en début d'année.

Sensibilisation à la diététique

L'ennemi à abattre : les boissons sucrées que les moines boivent en grande quantité, n'étant pas autorisés à manger de nourriture solide après midi. Les autorités sanitaires essayent de les sensibiliser aux bases de la diététique. En décembre 2017, la junte militaire au pouvoir en Thaïlande a même publié une charte de la santé des moines, les enjoignant à prendre soin de leur corps.

Le problème, c'est que "selon l'enseignement de Bouddha, tout ce qui est offert doit être accepté", rappelle Phra Rajvoramuni, un moine ayant participé à la rédaction de la charte. Par ailleurs, en Thaïlande, les moines sont censés ne pas faire de sport. AFP

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/en-thailande-les-moines-bouddhistes-sont-rendus-obeses-par-l-afflux-d-offrandes-sucrees_3046415.html

 

16203447.thumb.jpg.2322f93acb603c53b939c8e1e924150b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×