Aller au contenu
BANGKOK 17 February 2019 01:09
Le Modérateur

Et si on transformait le temple Dhammakaya en hypermarché ?

Recommended Posts

suite de cette saga

 

Après des dizaines d'articles et des années de batailles juridiques, le procureur demande la dissolution du temple frappé par un scandale.

On imagine qu'il pense à la personne morale du temple, pas encore aux bâtiments.


Wat Phra Dhammakaya, avec ses milliers de moines et ses centaines de milliers de membres qui vénèrent le fondateur en fuite Phra Dhammachayo, est le plus grand temple de Thaïlande en termes de superficie et de nombres de membres. Le procureur dit qu'il n'est pas trop gros pour être poursuivi en justice. Cela dit, les autorités ne sont jamais arrivées à le faire plier et Dhammachayo se moque ouvertement du pouvoir en place.


Le bureau du procureur général a suggéré une requête en justice visant à ordonner la dissolution du Wat Phra Dhammakaya, lié à la fondation Upasika Chandra Khonnokyoong de Khun Yay Ratana. La fondation est accusée du détournement des fonds de la coopérative de crédit de Klongchan (KCUC), sorte de caisse d'épargne.


Kajornsak Buddhanuparb, du département des enquêtes, a déclaré que la fondation était impliquée dans le blanchiment d'argent détourné dans l'affaire.


L'argent détourné du KCUC aurait été transféré à la fondation, a-t-il déclaré. Il a ajouté que son organisation avait suggéré au Département des enquêtes spéciales (DSI) d’enquêter sur le cas, de présenter une requête au procureur et de déposer une plainte au civil qui mettrait fin à la fondation.


Cela garantirait que les actifs de la fondation soient restitués à l'État conformément à l'article 137 du Code civil, a déclaré M. Kajornsak. L'ancien président de la KCUC, Supachai Srisupa-aksorn, a été emprisonné en 2016 pour avoir siphonné 22,1 millions de bahts de la KCUC et aurait aussi détourné des milliards de plus.


Selon M. Kajornsak, en plus des 27 chèques de la KCUC déjà évoqués il y a quelques années, de l'argent et de nombreux avoirs auraient été siphonnés de la coopérative. Il a ajouté que Wat Phra Dhammakaya était également lié à d'autres fondations qui semblaient avoir commis des infractions similaires. La plupart des actifs des branches du temple Dhammakaya n'appartiennent pas au temple, mais appartiennent à la fondation, a déclaré M. Kajornsak.


Le lieutenant colonel Pakorn Sucheevakul, du bureau des poursuites financières de la DSI, a déclaré que les enquêteurs avaient désormais suffisamment de preuves pour engager des poursuites pour blanchiment d'argent contre Wanna Jirakitti, président de la fondation, ainsi qu'Areepan Treeanusorn, secrétaire de la fondation.


Il a ajouté que l'argent de la KCUC avait été donné à Phra Dhammajayo, ancien abbé de Wat Phra Dhammakaya, qui l'a ensuite envoyé à d'autres organisations. Par exemple entre 700 et 800 millions de bahts à la fondation pour la construction d'un bâtiment en forme de soucoupe volante et 700 millions de bahts pour construire un vihara (hébergement pour les moines). 325 millions de bahts de la KCUC auraient également été remis directement à la fondation, a-t-il déclaré.


La DSI a réussi à confisquer 1,5 milliard de bahts en espèces et 3,8 milliards de bahts sur 299 actifs. L'argent confisqué sera rendu à 50 000 membres du KCUC, a déclaré Pol Col Paisit.

Si l'on doit "rendre" le temple en forme de soucoupe volante aux Thaïlandais spoliés, cela voudrait dire le démantèlement physique du temple ou la venet du bâtiment.

dhammakaya-pagoda-more-than-million-budhas-50541.thumb.jpeg.7adaeb290c10f37486f3e94280c86db1.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×