Aller au contenu
BANGKOK 26 June 2019 22:52
Le Modérateur

Cent hôpitaux privés acceptent de révéler les prix de vente des médicaments, souvent extravagants

Recommended Posts

Dans le but de s'attaquer au problème des médicaments et des traitements trop chers, les autorités du commerce ont obtenu la coopération de 100 hôpitaux privés du pays pour révéler les prix facturés pour 1 000 médicaments et certains traitements médicaux essentiels.

Ces prix seront affichés sur les sites Web des hôpitaux et sur un site Web central.

Cette information, qui permettra aux consommateurs de comparer les prix, sera publiée le 13 avril en tant que cadeau pour Songkran au public (sic !), a déclaré Prayoth Benyasut, du Département du commerce intérieur (DIT).

Il a expliqué que le DIT n'avait aucun pouvoir sur les hôpitaux privés pour faire baisser leurs prix, ajoutant que les établissements médicaux privés achetaient des médicaments et du matériel à un coût plus élevé, contrairement aux hôpitaux publics, qui peuvent acheter des fournitures en vrac.

La décision de révéler les prix découle d'une récente réunion entre la DIT et l'Association des hôpitaux privés, dont les membres ont accepté le principe de résoudre le problème de la surestimation des prix.

Il est à espérer qu'une fois que ces informations seront connues, les hôpitaux privés seront moins susceptibles de surcharger leurs patients, a-t-il déclaré.

Le ministère de la Santé publique poursuivra ses discussions avec les hôpitaux privés et présentera les conclusions lors d’une réunion organisée par le ministère du Commerce le 15 janvier.

Cependant, Saree Ongsomwang, de la Fondation pour les consommateurs, a déclaré que révéler le prix des médicaments en ligne ne résoudra pas nécessairement le problème de la tarification excessive. Elle a également déclaré que l'affirmation du ministère qui dit ne pas pouvoir contrôler les prix car les hôpitaux privés avaient des coûts plus élevés n’est pas convaincante du tout.

«De nos jours, de nombreux hôpitaux privés se sont regroupés et certains ont même leurs propres sociétés pharmaceutiques. Des contrôles peuvent donc être mis en place, par exemple en interdisant aux hôpitaux privés de facturer plus de deux fois leurs médicaments.

Certains hôpitaux privés facturent 60 à 400 fois plus cher certains médicaments. Par exemple, de la vitamine B, qui ne coûte que 1,5 Bt dans un hôpital public peut coûter jusqu'à 600 Bt dans un hôpital privé, ou un antidouleur de 50 mg, qui coûte 6,5 Bt dans un hôpital public, arrive à 450 Bt dans un hôpital privé. ," dit-elle.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1072730-100-private-hospitals-agree-to-reveal-their-prices-for-medicines-treatment/

 

La paracétamol en boite de 50 ou de 100 ne coute presque rien. Au pire, 50 bahts les 50 comprimés et au mieux (par exemple la pharmacie de Chaeng Watana en dessous du bureau de l'immigration) les 100 comprimés à 28 bahts, sans doute car on est sur les terres du gouvernement et que les taxes y sont réduites ou que les commerçants n'y font pas de gros bénéfices. Pendant ce temps-là, 4 comprimés de paracétamol peuvent couter 10 bahts voire plus dans les zones touristiques.

 

imageproxy_php.thumb.jpg.1778857ed046bfb786db035ac0445787.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×