Aller au contenu
BANGKOK 16 July 2019 15:59
Le Modérateur

Un tunnel pour se cacher et passer la drogue ! Comme dans les séries US

Recommended Posts

Comme dans un film, un passage souterrain a été découvert chez un présumé baron de la drogue dans la province frontalière de Tak lors d’un raid jeudi à 6 heures du matin… mais l’homme lui-même n’était nulle part. Cela rappelait "La Grande Évasion" dans lequel les prisonniers construisaient un souterrain pour fuir leur camp de prisonniers de guerre.

 

La brigade des stupéfiants, des officiers qui luttent contre le blanchiment d'argent, des policiers ainsi que des soldats ont fouillé 11 endroits dans le district de Mae Sot à Tak et 14 autres à Bangkok, Lop Buri, Chiang Mai et Chiang Rai pour pister un réseau transnational de trafic de «ice» (méthamphétamine en cristaux) dirigé par le Birman, Sua «Chang le dragon» Songkittikul.

Sua, âgé de 48 ans, qui aurait également un passeport thaïlandais et une résidence à Mae Sot, était absent, mais une équipe dirigée par le Pol General Chalermkiat Srivorakan a découvert un tunnel long de 100 mètres depuis son domicile. Il habite un complexe de 22 rai (3,5 hectares) à Mae Sot, qui contient également une fabrique de bijoux encore en construction, un bureau et un entrepôt de marchandises.

La police soupçonne que le passage, qui permet de se rendre de la maison à un lieu extérieur situé à 100 mètres, a été créé pour transporter de la drogue et d’autres objets illégaux et pour échapper à une arrestation par la police.

Un laboratoire de produits chimiques, dont le but suspecté était de fabriquer de la "ice", a également été trouvé sur les lieux. Les agents vont inspecter la propriété, alors que deux gardiens ont insisté sur le fait qu'ils venaient d'être embauchés.

L’opération faisait suite à une enquête de la police concernant du blanchiment d’argent concernant Sua, son partenaire dans le commerce de bijoux Prapat Saetuang, 27 ans, et la belle-mère de Prapat, Nathor Yodmahawan.

De septembre à novembre 2016, la brigade des stups travaillait avec à ses homologues des États-Unis et d’Australie sur ce cas.

Deux membres du gang ont été arrêtés en novembre 2016 alors qu'ils tentaient de transporter 1 100 kilogrammes de «ice» vers un navire afin de les envoyer clandestinement dans un pays tiers.

Une perquisition dans un entrepôt de Yangon avait permis de récupérer 621 kilogrammes de «ice» supplémentaires et deux Taïwanais avaient été arrêtés.

Alors que les principaux suspects avaient fui Yangon pour Mae Sot, la police du Myanmar a demandé à des agents thaïlandais d'appréhender Sua, qui serait le propriétaire des drogues, ainsi que sa femme et ses complices.

Le colonel Pisal Erb-arb a déclaré que l'enquête de la police au cours de l'année écoulée avait conduit à la saisie d'actifs d'une valeur de 150 millions de Bt.

Le groupe de Sua est également soupçonné d’être lié au super baron de la drogue laotien, Xaysana Keophimpa.

Selon Chalermkiat, le groupe de Sua a utilisé des mules Hmong basés dans le district de Wiang Kaen, à Chiang Rai, pour acheminer de la drogue en Thaïlande, avant l'envoi en Australie. On pense que le groupe de Sua trafiquait de la drogue depuis au moins 10 ans avant d’ouvrir la société de joaillerie comme couverture.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1074104-hidden-‘drugs’-tunnel-worthy-of-a-hollywood-thriller/

 

87175a4ef0bf7fff4aa08cdb74654b67.jpeg.3deb0f1c64aeed63992536427871f9d5.jpeg.c6a1f1a41c7b98746e9e33c263e1c868.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×