Aller au contenu
BANGKOK 20 June 2019 10:34
Le Modérateur

Un "camp bouddhiste" pratique des sévices corporels et l’humiliation des collégiens

Recommended Posts

Pour comprendre cet article, il faut savoir que les élèves des écoles, collèges et lycées participent à des camps, souvent bouddhistes, qui durent 2 ou 3 jours pendant lesquels on leur inculque certaines "valeurs".

Il faut aussi bien différencier le bizutage inadmissible de jeunes adultes dans les universités des humiliations inadmissibles dans les camps pour collégiens car les victimes y sont de très jeunes personnes.

 

BANGKOK - Passages à tabac et cris en rampant dans la boue pour une université, jusqu’à un camp religieux abusif où les ados ont été contraints de réciter des prières jusqu’à 5 heures du matin, les ONG ont classé les pires cas de bizutage de 2018. Thaivisa en français n'en mentionne qu'un pour ne pas paraître être trop critique, si vous voulez connaître les 9 autres, suivre le lien.

Anti Sotus, l'ONG anti-bizutage, a classé les dérapages les plus graves dans le domaine de "la force, d'ordre, la tradition, l'unité d'esprit" (SOTUS), en 2018, quatre des dix principaux scandales impliquent des lycéens.

«Faut-il être fier de ces pratiques traditionnelle ou en avoir honte? », A déclaré Bandhukavi Palakawong na Ayudhya, un militant du groupe Anti Sotus. "Personnellement, le pire pour moi a été le gars qui a reçu des coups de pied jusqu'à ce que sa rate éclate, parce que c'était tellement violent."

Le classement est basé sur les sondages en ligne.

L’Université Maejo, l’Université Rajabhat, l’Université Rajamangala, l’Université Kasetsart et l’Université de Chiang Mai sont à égalité avec l’Institut de technologie du roi Mongkut, Ladkrabang, dans le top cinq des universités les plus coupables en matière de bizutage.

«Maejo est l’une des seules universités à avoir sanctifié et institutionnalisé leurs SOTUS (bizutage), tandis que d’autres évoluent. Maejo tient à son SOTUS », a déclaré lundi Keerati Panmanee, secrétaire général d'Anti Sotus.

Keerati a déclaré qu'en 2019, les activités SOTUS devraient être moins violentes car la sensibilisation progresse et que de plus en plus de gens envoient des mises en garde sur les réseaux sociaux concernant les SOTUS dans lesquels les étudiants sont obligés à participer à des activités étranges ou à faire un don d'argent.

"Parfois, ce sont des anciens élèves influents qui perpétuent cette tradition", a-t-il déclaré. "On parle de méthodes de lavage de cerveau des enfants pour les forcer à aimer leur institution."

Pire cas de l'année, le camp Dhamma (bouddhiste)

En tête de liste se trouve l'école Sriyaphai à Surat Thani où des élèves de Matthayom 4 (seconde de lycée en France) ont été forcés à participer à un camp de trois jours sur le Dhamma (enseignement bouddhiste). Ils ont été obligés de regarder des clips de cadavres et d'animaux tués. Quand les élèves ne pouvaient plus manger après avoir regardé les clips, on les a obligés à regarder leurs professeurs manger.

Les élèves ont également été contraints de rester debout jusqu'à 5 heures du matin, en promettant de ne jamais consommer de drogue, nombre d'entre eux s'évanouissant d'épuisement. Les élèves perturbés ont demandé une aide psychiatrique, certains ayant abandonné leurs études (et peut-être se sont mis à se droguer).

Bien que le camp se soit déroulé il y a quatre ans, on ne l'a appris qu'en novembre 2018 dans un message anonyme sur Pantip. Ensuite, Jettepon Kraimark, utilisateur de Facebook, a déclaré qu'il était le frère aîné d'un des étudiants présents.

«Après son retour du camp, il était traumatisé, il ne pouvait plus dormir. La nuit, il se levait et se prosternait à nos pieds, s'excusant d'être gay ce que nous savions déjà », a déclaré Jettapon. Son frère a dû obtenir une aide psychiatrique.

Le message de Jettepon a encouragé d'autres à présenter leurs propres expériences de camp bouddhiste.

«Avant de dormir à 23 heures, nous avons regardé des clips de cadavres et de bébés en train de naître. À 3h30 du matin, nous avons dû chanter jusqu'au matin. Nous n'avons pas dîné et je n'avais plus de force, alors je suis sorti pour vomir », a commenté l'utilisateur Praphapan Pompan. "Ce maudit moine a dit au micro que dans ma vie passée, j'avais avorté (ou j'avais été "résidu de fausse couche" ?)."

Les administrateurs d’Anti Sotus ont convenu que le cas camp du dhamma résonnait parmi les internautes parce que beaucoup d’entre eux ont connu des camps similaires qui au final détournent les jeunes de la religion et de la morale. Les jeunes ne se plaignent pas en rentrant à la maison mais des milliers s'en souviennent et en parlent des années plus tard.

«Pour moi, le camp du dhamma a été classé comme la pire activité SOTUS parce que c’est quelque chose considérée comme normale (par les autorités). Beaucoup de jeunes y participent partout dans le pays alors que c’est vraiment horrible», a déclaré Keerati.

"C'est une école bouddhiste très religieuse, mais les administrateurs ne comprennent pas comment organiser un camp approprié (pour faire aimer leur religion)", a déclaré Bandhukavi.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1074611-abusive-buddhist-camp-one-of-top-10-worst-sotus-incidents-of-2018/

Pour ce qui est des week-end d'intégration à l'université, le mieux est que vos enfants n'y participent pas. Il vaut mieux passer pour un mauvais camarade que de se retrouver à poil en train de ramper dans la boue en mangeant de la ..... Cela dit, les universités "intelligentes" proposent des activités ludiques lors de leurs week-ends.

Pour ce qui est des camps bouddhistes pour collégiens, la majorité semble se dérouler sans humiliation inutile même s'ils dégoûtent les enfants de la religion. Il est toujours possible de cocher la case "Ne Participera Pas" quand votre enfant rapporte le formulaire à la maison.

 

41758832_1845992915454422_4458821024191873024_n.jpg.d42a0a8ac73c9b4e090c708b8a53a673.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×