Aller au contenu
BANGKOK 26 April 2019 01:25
Le Modérateur

Le gouvernement prié instamment de promouvoir l'enseignement professionnel

Recommended Posts

AMÉLIORER L'enseignement PROFESSIONNEL sera la clé pour renforcer la compétitivité du pays et l'aider à sortir du piège des revenus trop bas, a conseillé le FIT (Future Innovative Thailand Institute).

Pour cela, le FIT a appelé le gouvernement à fournir une aide salariale aux étudiants en formation professionnelle pendant leur stage - qui dure environ six mois par année universitaire -.

"Ce soutien devrait représenter entre 50 et 70% du salaire minimum", a déclaré le FIT. Fondé en 2013, le FIT est une organisation non gouvernementale qui s’efforce de cerner les problèmes du pays et de proposer des solutions pratiques.

«Aujourd'hui, la Thaïlande ne bénéficie pas d'un avantage comparatif résultant d'une importante main-d'œuvre non qualifiée et peu coûteuse dans les industries à forte intensité de main-d'œuvre. Cet avantage existait dans les années 1980, pas aujourd'hui », a déclaré récemment le président de la FIT, Pisit Leeahtam. D'autant que les Thaïlandais ne veulent pas occuper ces emplois et que ce sont les 2 ou 3 millions de migrants qui sont devenus maintenant la main d’œuvre non qualifiée.

Le salaire minimum journalier varie actuellement de 308 à 330 bahts en Thaïlande, ce qui représente une nette augmentation par rapport aux années 80, alors qu'il était inférieur à 100 Bt. Ce qui est inquiétant n'est pas que les "pauvres" gagnent trop mais que les travailleurs qualifiés ne gagnent pas assez. Ainsi le pays est incapable de moderniser son secteur industriel.

«Il est nécessaire d’investir de toute urgence davantage dans l’enseignement professionnel afin d’accroître le nombre de travailleurs qualifiés, notamment d’ingénieurs et de techniciens, et de faire passer le secteur industriel au niveau des technologies de pointe», a déclaré Pisit. Comme les observateurs l'ont déjà fait remarquer, si la Thaïlande ne forment pas de techniciens, il faudra en importer de l'étranger. Les Thaïlandais ne voulant pas occuper les emplois bas de gamme et ne sachant pas occuper les emplois qualifiés, ils n’auront pas d'avenir.

Une meilleure formation génère une productivité qui aidera la Thaïlande à sortir du piège du revenu intermédiaire. La Thaïlande est un pays à revenu intermédiaire depuis plusieurs décennies déjà et ne progresse plus.

Selon le FIT, alors que le revenu national par habitant de la Thaïlande en 2017 était d’environ 16 300 Bt par mois, une enquête a montré que 74,84% (trois quart) des Thaïlandais gagnaient moins de 15 000 Bt. De tels chiffres reflètent le fait que la plupart des travailleurs thaïlandais ont peu de compétences et gagnent moins que la moyenne, a déclaré Pisit.

Le FIT a présenté ses propositions lors d'un forum récent dans le but d'attirer l'attention des universitaires et des politiciens sur l'enseignement professionnel.

Le Dr Tharadol Piempongsant et le Dr Wipattra Totemchokchaikarn du FIT ont déclaré que le gouvernement devrait soutenir la gratuité de la formation professionnelle tant publique que privée, dans les domaines technique, commercial et autres.

Ils ont souligné que, sans financement adéquat, les établissements d'enseignement professionnel continueraient de ne pas disposer d'équipements modernes pour former correctement leurs étudiants.

Ils ont également recommandé au gouvernement de créer un centre de stages offrant trois mois de cours théoriques et trois mois de stage.

Le FIT a également suggéré au gouvernement d'organiser une formation professionnelle gratuite pour les personnes intéressées afin qu'elles puissent acquérir de nouvelles compétences.

"La formation gratuite pourrait être fournie via un million de coupons de formation d'une valeur de 3 500 thb chacun", a-t-il déclaré.

Si possible, le gouvernement devrait impliquer davantage le secteur privé dans la formation professionnelle et de la formation professionnelle, a ajouté la FIT.

Le FIT espère qu'à l'avenir, le rapport entre les étudiants en formation professionnelle et les étudiants en formation générale soit de 1 pour 1. Ce débat existe dans de nombreux pays, dont la France.

Il a ajouté que les salaires des personnes ayant un diplôme professionnel devraient être presque égaux à ceux des titulaires d’un baccalauréat.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1074750-thai-govt-urged-to-focus-on-boosting-vocational-education/

imageproxy_php.thumb.jpg.9e77ce74cf6fdc97eca9175fa02a90c7.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×