Aller au contenu
BANGKOK 18 February 2019 04:52
Le Modérateur

Des groupes rivaux manifestent en Thaïlande alors que les tensions électorales s'intensifient

Recommended Posts

BANGKOK (Reuters) - Des groupes rivaux ont tenu des manifestations samedi dans la capitale thaïlandaise. Des centaines de personnes ont réclamé des élections rapides pour mettre fin au régime militaire et un groupe beaucoup plus réduit de partisans de la junte a déclaré qu'il était trop tôt pour un vote.

 

Les manifestations concurrentes étaient minimes comparées à celles qui avaient paralysé Bangkok en 2014 avant que l'armée ne prenne le pouvoir sous prétexte de mettre fin à l'instabilité, mais elles sont une indication des tensions à la veille d'un scrutin différé. Minimes aussi comparées à ce que l'on connaît en France ou même en Belgique.

Aucune date n'a été fixée pour une élection qui avait été promise pour la première fois en 2015 et qui avait été reportée au 24 février.

Des centaines de personnes ont participé à une manifestation appelant à des élections le 10 mars, ce qui est un recul dans la revendication puis que l'exigence initiale était fixée au 24 février.

"Nous appelons à des élections dès que possible", a déclaré le militant Sirawith Seritiwa à la foule.

La junte a déclaré que le dernier report était dû aux difficultés de planification liées au couronnement du roi Maha Vajiralongkorn au début du mois de mai. Cependant, la junte veut toujours que le vote se tienne avant ces cérémonies. L'intronisation d'un possible nouveau premier ministre aurait lieu sans doute après.

La Commission électorale thaïlandaise pense au 10 ou au 24 mars comme date de scrutin possible, mais aucune date n’a été fixée et un décret royal doit être publié avant de pouvoir le faire.

À environ 1 km de la manifestation appelant à des élections, une trentaine de contre-manifestants se sont rassemblés avec des pancartes au monument de la démocratie. Ils ont dit qu'ils n'étaient pas opposés au vote, mais que l'unité nationale devait passer avant.

"Nous pouvons attendre les élections", a déclaré à la presse le chef du groupe, Jathurun Bunbenjara. "Nous ne sommes pas d'accord avec les manifestations qui créent le chaos ... Nous voulons voir les Thaïlandais se réunir et organiser un couronnement propice et grandiose."

Le fossé politique de longue date en Thaïlande se situe entre des conservateurs fortement royalistes et pro-militaires et des populistes "en chemise rouge" liés à l'ex-Premier ministre en exil, Thaksin Shinawatra, qui a remporté toutes les élections depuis 2001.

Malgré les mesures prises par la junte pour renforcer le pouvoir des généraux, des sondages montrent que les partisans de M. Thaksin demeurent politiquement forts.

L'activiste Sirawith a nié que le groupe ait l'intention de créer le chaos avant le couronnement, affirmant que la tenue d'élections réduirait le risque de troubles.

Ce sera le premier couronnement de mémoire de Thaïlandais vivants. Le père vénéré du roi a régné pendant plus de 70 ans jusqu'à sa mort en 2016. Le dernier couronnement ayant eu lien en 1950, bien peu de Thaïlandais peuvent affirmer qu'ils s'en souviennent.

https://forum.thaivisa.com/topic/1079523-rival-groups-demonstrate-in-thailand-as-election-tensions-grow/

 

photo prise hier

1898302470_800x800(13).jpg.eb1f842dfd0206404b2cda653782394f.jpg.140e272b68e8cd30f4fd25ad65d3ea00.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×