Aller au contenu
BANGKOK 18 October 2019 03:11
Le Modérateur

Le gouvernement s'excuse pour le smog suffocant et dangereux qui sévit Bangkok

Recommended Posts

Prayut admet enfin que le brouillard peut être attribué aux véhicules diesel (article de The Nation)

 

LE GOUVERNEMENT a présenté ses excuses aux citoyens de Bangkok pour la pollution de l'air qui continue de perturber leur vie quotidienne et menace leur santé.

La quantité de particules de poussière nocives PM2.5 dans l'air dépasse presque quotidiennement la limite de sécurité dans la capitale et les provinces adjacentes depuis la fin décembre.

Le ciel bleu typique de cette période de l’année est dissimulé par un brouillard gris-jaune qui pourrait avoir de graves effets à long terme sur la santé. Les esprits s'échauffent, de même que les incendies de déchets qui contribuent beaucoup au problème.

Les résidents ont exprimé leur frustration sur les médias sociaux, se plaignant de difficultés à respirer et pressant le gouvernement de faire plus pour résoudre le problème de manière concrète.

Bien que gouverneur de la ville se soit avoué incompétent en la matière jeudi, l'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) ont pris des mesures pour atténuer le problème dans les zones très polluées. Par exemple, ils tentent de verbaliser des véhicules émettant des fumées noires (mais les laissent repartir) et s’opposent de plus en plus aux personnes qui allument des feux à l’extérieur.

Les responsables ont également commencé à surveiller de près les installations industrielles, en veillant à ce que leurs cheminées ne dégagent pas de vapeurs toxiques. Les routes sont régulièrement aspergées et de l'eau est pulvérisée dans l'air dans l'espoir infondé de réduire les particules de poussière.

"Le gouvernement s'excuse pour la gêne occasionnée et souhaite remercier tout le monde pour son soutien et sa coopération", a déclaré vendredi le Premier ministre Prayut Chan-o-cha dans une déclaration. Il a également appelé les propriétaires de véhicules fonctionnant au diesel à n'utiliser leurs voitures dans le Grand Bangkok que lorsque cela est "absolument nécessaire" (sic !).

«Si possible, évitez de les utiliser jusqu'à ce que le smog se dissipe», a-t-il indiqué, estimant que la cause principale du voile pourrait être attribuée à une combustion incomplète par le moteur.

«En tant que solution à long terme, nous améliorerons les transports en commun, la qualité du carburant et les normes relatives aux gaz d'échappement. Nous aurons plus de stations-service offrant des choix écologiques et commencerons à promouvoir les véhicules hybrides ou électriques », a déclaré le Premier ministre. La Thaïlande produit les meilleurs tuk-tuks électriques du monde mais ne les vend qu'à l’exportation.

Par ailleurs, M. Siwatt Pongpiachan, directeur du Centre de recherche sur la prévention des catastrophes du Centre NIDA, a appelé le gouvernement à commencer à distribuer des masques aux personnes vivant dans les zones touchées par le smog.

"C’est la première chose que le gouvernement devrait faire parce que le smog affecte la santé de la population", a-t-il déclaré. Sitwatt a également exhorté le gouvernement à fournir aux gens des informations précises afin qu'ils sachent comment gérer au mieux la situation.

"La Thaïlande devrait apprendre des pays qui ont déjà combattu le smog", a-t-il déclaré.

Il estime également que la Thaïlande devrait envisager de mettre en œuvre la loi sur la qualité de l’air et de créer une agence de protection de l’environnement.

L'Organisation mondiale de la santé considère que les PM2,5, ou particules de 2,5 microns ou moins, sont cancérigènes.

Selon le Département de la lutte contre la pollution (PCD), le danger apparaît si la quantité de PM2,5 dépasse 50 microgrammes par mètre cube d’air. Au-delà de cela, les gens vont commencer à avoir des problèmes de santé.

Vendredi, 35 zones du Grand Bangkok ont été touchées par des niveaux trop élevé de PM2,5. Or vendredi a été le meilleur jour de la semaine car, la BMA a ordonné la fermeture des écoles pendant deux jours. Dans le même temps, Siam Commercial Bank et Kasikornbank ont exhorté les membres du personnel enceintes, sensibles à la poussière ou ayant des enfants à télétravailler jusqu'à mardi.

Dans l'intervalle, les opérations de lutte contre le smog se sont poursuivies dans plusieurs parties du Grand Bangkok. Vendredi matin, quatre drones ont décollé de la mairie de Bangkok pour rejoindre trois véhicules de pompiers lors de la dernière bataille contre le brouillard menaçant la santé.

De l'eau est également pulvérisée depuis les étages d'immeubles de grande hauteur.

Le chef de l'armée, le général Apirach Kongsompong, a déclaré que ses forces avaient également activement répondu à la politique du gouvernement en matière de lutte contre la pollution.

«Les gens devraient aussi aider. Ne faites pas que blâmer le gouvernement. C'est le devoir de tout le monde." mais il ne dit pas de quel "devoir" il s'agit.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1081916-govt-apologises-for-bangkok’s-suffocating-hazardous-smog/

 

Tout va se jouer lundi. Actuellement, et malgré la fermeture des écoles, les niveaux n'ont pas baissé assez pour parler de victoire.

 

a73588c0393bf7db3b683c0e86b75eb8-sld.jpeg.526e60bbbc53b3bfc475bcb504020265.jpeg.2087a52a6be562ed976ab64cf1986593.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×