Aller au contenu
BANGKOK 16 February 2019 03:52
Le Modérateur

Pollution sévère : les Bangkokiens veulent que le premier ministre prennent de VRAIES mesures

Recommended Posts

 

La plupart des habitants de Bangkok et des environs estiment que le problème du smog a atteint un niveau critique et que le Premier ministre Prayut Chan-o-cha devrait invoquer ses pleins pouvoirs en vertu de l'article 44 de la Constitution pour imposer des mesures plus strictes afin de s'attaquer au problème. Ceci d'après un sondage Suan Dusit organisé par l’Université Suan Dusit.

Ce dimanche, les habitants de Bangkok et de ses environs peuvent bénéficier d’un répit temporaire et extrêmement relatif (on est passé de très dangereux à mauvais pour la santé). Le Département du contrôle de la pollution a indiqué que cinq zones seulement contenaient des niveaux excessifs de particules de poussière au-dessus de 50 microns mais les mesures indépendantes AQI multiplient les chiffres par deux.

Toutefois, le ministère a averti que le soulagement serait de courte durée et le pire est à craindre demain lundi.

Par ailleurs, la situation dans le nord du pays reste alarmante.

Le sondage Dusit a recueilli les opinions de 1 353 personnes vivant à Bangkok et dans sa banlieue du 30 janvier au 1er février, sur ce qu’elles pensaient de la situation actuelle en matière de smog, comment elles étaient affectées et ce qu’elles attendaient du gouvernement.

Selon le sondage, 38,98% des personnes interrogées pensent que la situation est devenue critique et qu’elle va continuer à s’aggraver sans contrôle; 37,10% admettent que le problème affecte leur qualité de vie et menace leur santé; 30,02% souhaitent que le gouvernement s'attaque rapidement au problème.

Sur la façon dont ils sont touchés, 51,44% des personnes interrogées ont déclaré être gravement touchées, car elles habitent dans les zones affectées et ont des problèmes de santé tels que maux de gorge, irritations des yeux et difficultés à respirer; 45,67% considèrent qu'elles sont légèrement touchés, car elles doivent traverser les zones affectées et porter un masque à l'extérieur.

47,04% des répondants souhaitent que le Premier ministre invoque l'article 44 et impose des mesures strictes telles que des restrictions de la circulation et la fermeture des administrations, tandis que 47,04% ont demandé que des masques de protection gratuits soient distribués par le gouvernement.

Le ministère de l'Industrie a indiqué qu'entre le 4 et le 6 février, qui coïncident avec le nouvel an chinois, environ 2 500 usines de toutes tailles à Bangkok et aux alentours participeront à une «grande journée de nettoyage». Par ailleurs, elle affineront les réglages leurs machines afin de réduire les émissions.

Environ la moitié de ces usines fermeront leurs portes pendant cette période, tandis que d'autres réduiront leur production nocturne d'environ 30%.

À compter de demain, une flotte de 47 petits avions de la Bangkok Aviation School mènera des opérations de pulvérisation d'eau au-dessus de Bangkok et des provinces voisines, et l'administration municipale lancera un grand nettoyage à travers Bangkok.

Des opérations "d’ensemencement des nuages" ont eu lieu vendredi, mais sans grand succès, seules des pluies légères ont été signalées dans certaines parties des provinces de Nakhon Pathom, Samut Sakhon et Ratchaburi.

https://forum.thaivisa.com/topic/1082056-most-people-want-pm-to-use-“bitter-pill”-to-deal-with-smog-problem-suan-dusit-poll/

 

 

02.png.5d385020b8f23e1e7202bac457f7dc1d.png.379601dadaf5d0133c75300f521d435f.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×