Aller au contenu
BANGKOK 15 November 2019 17:12
Le Modérateur

L’AFD renforce la présence française en Thaïlande

Recommended Posts

L’AGENCE FRANCAISE de Développement (AFD) étendra sa coopération avec 1- l'Asean et 2- Ayeyawady-Chao Phraya-Mékong (ACMECS) afin que la France puisse jouer un rôle accru en Thaïlande et en Asie du Sud-Est dans un proche avenir.

L’agence française de développement est en pourparlers avec les deux organisations régionales et compte mettre en place une forme de coopération dans les prochaines années, a déclaré Jean-Claude Pires, directeur adjoint de l’AFD pour l’Asie.

En tant que banque de développement de la France depuis le milieu du XXe siècle, l’AFD a fourni une assistance financière et technique à plusieurs pays. Alors que la moitié de l’aide au développement de l’AFD va à l’Afrique, l’Agence s’intéresse également à l’Asie depuis le début des années 2000, a déclaré Pires.

Il a ajouté que l'AFD souhaitait collaborer avec Asean et ACMECS dans plusieurs domaines, notamment la "connectivité physique pour l'intégration régionale".

Alors que l'Asean couvre 10 pays de l'Asie du Sud-Est, ACMECS comprend cinq pays d'Asie du Sud-Est, à savoir le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam.

Travailler simultanément avec les deux organismes régionaux aidera l’agence française à éviter le chevauchement des projets, a déclaré Pires.

"La Thaïlande déploie beaucoup d'efforts pour réactiver l'ACMECS, qui est considérée par le gouvernement thaïlandais comme un catalyseur de la coopération pour le développement régional", a-t-il déclaré.

La Thaïlande préside l’Asean cette année.

L'AFD est présente en Thaïlande depuis 2004 et se concentre sur deux domaines - la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement - et collabore avec l'Agence thaïlandaise de coopération internationale (TICA) du ministère des Affaires étrangères [sorte d'équivalent thaïlandais de l'AFD], a-t-il déclaré.

Les projets de l’AFD en Thaïlande comprennent une coopération technique avec le ministère des Finances et la municipalité de Phuket concernant le transport urbain et la recherche de financements avec la Kasikorn Bank pour les énergies renouvelables.

Par ailleurs, l'AFD et la TICA mettent en commun leurs ressources financières ainsi que leurs connaissances techniques pour mener à bien certains projets, a-t-il déclaré.

«Nous avons réussi à le faire pour la première fois il y a quelques mois au Cambodge, où nous avons cofinancé et co-organisé la formation d'entomologistes de la dengue dans le pays», a déclaré Pires à un groupe de journalistes thaïlandais la semaine dernière au siège de l'AFD à Paris. .

"Nous recherchons d'autres opportunités et aimerions collaborer avec TICA dans d'autres parties du monde, en particulier en Afrique", a-t-il déclaré.

L’année dernière, l’Agence a fourni une assistance financière et technique de 11 milliards d’euros (contre 10,4 milliards d’euros en 2017). À travers un réseau de 85 bureaux extérieurs, l’AFD finance, surveille et assiste actuellement plus de 2 500 projets de développement dans 108 pays.

http://www.nationmultimedia.com/detail/asean-plus/30363531

 

M Pires

895e5143f7a72f5080c056de39c8ae20.thumb.jpeg.1ee64b50d25516ba230f3ccada06b623.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×