Aller au contenu
BANGKOK 16 February 2019 05:03
Le Modérateur

Un policier fait face à une foule en colère après avoir abattu un étudiant

Recommended Posts

De retour d’une opération visant à arrêter cinq suspects liés au trafic de drogue dans le district de Min Buri, à Bangkok, un policier en civil a abattu lundi matin un étudiant de 22 ans, élève d'un collège technique, qui n'était pas impliqué dans l'affaire.

Suite à la fusillade fatale à 1h30 du matin, le surintendant de Police Pornthep Sutipanya, accompagné de ses officiers a inspecté les lieux à l'entrée du Soi Rom Klao 6-8. Là, ils ont trouvé le corps d'Ekkachai Boonrat avec quatre balles dans le torse, un étui à la ceinture et un pistolet .38 dont toutes les balles avaient été tirées. Six balles ont été trouvées dans l'une des poches de son pantalon. Sa moto gisait sur la route, de même qu'une autre moto à proximité.

Le colonel Pol, Chanwit Phumpho, de la police métropolitaine, a déclaré qu'une équipe de lutte antidrogue de la police métropolitaine revenait au commissariat en pick-up lorsque Ekkachai, à moto, leur a tiré dessus, blessant ainsi un policier à une jambe.

Tandis que les enquêteurs de la police rassemblaient des éléments de preuve, l'officier accusé d'avoir tué l'étudiant s'est retrouvé encerclé par une cinquantaine de camarades du défunt en colère. Il se trouvait près du camion de la police, où les jeunes ont menacé de l'attaquer.

L'officier accusé a tiré deux fois en l'air et a menacé de tirer sur quiconque s'approcherait de lui, puis a tiré à quatre reprises en direction des étudiants, sous les yeux des journalistes, des passants et des automobilistes médusés. Heureusement, personne n’a été blessé dans l’affrontement. Puis un policier l’a escorté jusqu’au commissariat local.

Les amis du défunt ont ensuite raconté leur version des faits très différente de celle de la police. Ils affirment qu’ils revenaient d’une soirée universitaire quand un motocycliste s’est approché d’Ekkachai alors qu’il conduisait son scooter et s’est disputé avec lui.

Un pick-up a ensuite coupé la route devant la moto d'Ekkachai qui a été blessé dans l'accident. Une personne à bord du pick-up a alors abattu Ekkachai, soupçonné d'être impliqué dans des affaires de drogue. Chanwit a déclaré que la police convoquerait des témoins oculaires et que tous les policiers impliqués dans l'incident témoigneraient.

Les parents d’Ekkachai, le sergent principal de l’armée de l’air, Napassakorn Boonrat, et son épouse, Jiamjai, se sont ensuite rendus au commissariat de Min Buri pour recueillir un document dont ils avaient besoin pour récupérer le corps de leur fils à la morgue.

Napassakorn a déclaré aux journalistes que son fils n'a jamais été impliqué dans un trafic de drogue. Le sergent, père de la victime, a également déclaré que le pistolet n’était pas le sien, mais qu’il ne pouvait savoir avec certitude s’il appartenait à son fils ou à quelqu'un d'autre. Il a déclaré avoir appris que son fils avait reçu une balle dans le dos et exigerait donc de voir à la fois le rapport post-mortem et toutes les images de vidéosurveillance disponibles.

«Notre famille veut la justice et la vérité. Si l'enquête conclut que mon fils a mal agi, je l'accepterai, mais si la police a mal agi, elle doit l'admettre », a déclaré Napassakorn.

La police a également recueilli des éléments de preuve sur le pick-up dont une vitre était brisée et dans laquelle se trouverait une balle.

Le général Pol Sutthipong Wongpin, chef de la police municipale, a ensuite chargé ses adjoints de mener une enquête préliminaire. La création éventuelle d'un comité d'enquête officiel sur cette affaire pourrait être décidée ultérieurement, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, le général Pol Maj, Theerapong Wongrakpitak, commandant de la zone métropolitaine de police, a déclaré qu'Ekkachai n'était pas impliqué dans l'opération anti-drogue organisée avant l'échange de coups de feu.

Theerapong a déclaré que le collège d’Ekkachai avait organisée une fête samedi, après laquelle l’équipe de police qui rentrait de l’opération anti-drogue avait rencontré (par hasard) un groupe important d'étudiants à moto sur Rom Klao et Ramkhamhaeng. Les policiers ont affirmé, dans leur version, qu'Ekkachai avait tenté de doubler le pick-up à moto et avait ouvert le feu sur le policier assis à l'arrière, ce qui avait provoqué la fusillade.

https://forum.thaivisa.com/topic/1083704-wild-attack-on-under-cover-cop-amid-claims-he-shot-their-friend-dead/page/2/?tab=comments#comment-13835278

 

d'autres photos en suivant le lien

imageproxy_php.thumb.jpg.aec584692fe1cb38b6f3476588e39483.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×