Aller au contenu
BANGKOK 22 September 2019 04:36
Le Modérateur

Un organisme anti-corruption demande une enquête sur deux projets majeurs à l'aéroport de Suvarnabhumi

Recommended Posts

 

L’Organisation thaïlandaise pour la lutte contre la corruption (ACT) s’inquiète du manque de transparence possible de deux projets majeurs à l’aéroport international de Suvarnabhumi.


Dans une déclaration publiée dimanche, l'association anti-corruption a également appelé les médias et le public thaïlandais à surveiller de près la société appelant à soumissionner pour les deux projets, soit Airports of Thailand.

Les deux projets sont l’agrandissement de la deuxième aérogare pour un montant de 6,6 milliards de bahts et l’attribution d’une concession pour l’exploitation de boutiques hors taxes dans les aéroports de Suvarnabhumi, Phuket, Chiang Mai et Hatyai.


L'organisation anti-corruption a noté que le Conseil national du développement économique et plusieurs associations d'ingénieurs thaïlandais, s'étaient opposés au projet d'agrandissement du terminal, affirmant qu'il était inutile et constituait un gaspillage de l'argent des contribuables, puisque les trois aéroports Suvarnabhumi, Don Meuang et U-tapao, qui peuvent accueillir de 100 à 120 millions de passagers par an, seront bientôt reliés par un train à grande vitesse.


L’ACT craint que, alors que l’attention du gouvernement, des médias et du public est concentrée sur les élections générales du 24 mars, le conseil d’administration de l’AOT puisse octroyer rapidement les deux projets controversés en ajoutant que le gouvernement et les autorités concernées seront tenus responsables.


En octobre dernier, 12 organisations d'ingénieurs et d'architectes et l'ACT ont demandé au Premier ministre Prayut Chan-o-cha d'exercer ses pleins pouvoirs, en vertu de l'article 44 de la constitution actuelle, pour mettre un terme au projet d'agrandissement du terminal passagers.


Les contrats de concession des duty-free des aéroports de Suvarnabhumi, Phuket, Chiang Mai et Hat Yai devraient expirer en 2020. En raison des enjeux élevés liés aux duty-free, quatre nouveaux acteurs, en plus de l'opérateur actuel King Power (qui a pu acheter le club de football anglais de Leicester et des gratte-ciels à Bangkok), ont décidé d'enchérir.


Les quatre nouveaux acteurs sont le consortium DFS central, Lotte Duty-Free (Thaïlande), Bangkok Airways Holdings et les grands magasins Central.

https://forum.thaivisa.com/topic/1084963-anti-graft-body-calls-for-scrutiny-of-two-major-projects-at-suvarnabhumi-airport/

imageproxy_php.png.2fc2a9bfbb115002e69202eee2765099.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×