Aller au contenu
BANGKOK 19 November 2019 12:13
Le Modérateur

Krabi : Un petit Finlandais de 5 ans hospitalisé après avoir été mordu par une meute de chiens possiblement enragés

Recommended Posts

 

Un Finlandais de 5 ans sauvagement attaqué sur la plage d'Ao Nang par une meute de chiens sauvages - on craint la rage

Un garçon finlandais de cinq ans est dans un état grave à l'hôpital après avoir été sauvé d'une meute de chiens errants sur la plage d'Ao Nang, Krabi, Thaïlande.

Les animaux ont agressé le petit garçon à la gorge et il était couvert de sang lorsque son père, affolé, l'a emmené dans une ambulance.

On a compté dix blessures. Il venait juste d'aller dans la mer chercher du sable avant de rentrer à l'hôtel avec son père et son frère.

Les médecins ont peur que le garçon ait contracté la rage.

C'est la dernière d'une série d'attaques, en particulier contre les jeunes enfants.

Le chef de l'administration locale a déclaré qu'il avait tout essayé. Maintenant, les chiens sont sur le point d'être entièrement éradiqués de la plage, prétend-il.

Ao Nang, dans le sud de Krabi, est l'une des plages les plus réputées de la Thaïlande, notamment chez les touristes scandinaves.

Thaivisa en anglais note que ce n'est qu'une question de temps avant que de nouvelles attaques de ce type nuisent sérieusement au tourisme dans la région.

Thaivisa en français rappelle qu'un petit Français mordu de la même façon au Sri Lanka est mort. Les médecins français n'ayant rien pu faire contre la rage, une maladie presque toujours mortelle.

https://www.lci.fr/sante/rage-maladi-rhone-l-enfant-mordu-au-sri-lanka-mort-ce-que-l-on-sait-sur-cette-maladie-grave-2066984.html

Selon le Daily News, le père Appo Nikula, âgé d'environ 30 ans, a emmené son garçon dans l'ambulance après avoir été aidé par des habitants et des touristes.

Une meute de 4 ou 5 chiens l'attaquait encore alors qu'il transportait son fils blessé et ensanglanté en lieu sûr. Le garçon avait deux entailles à la gorge, des lacérations au dos et une blessure de cinq centimètres à la jambe. On a compté dix blessures après l'attaque de mercredi.

Appo était avec ses deux enfants. Le garçonnet de cinq ans était retourné dans la mer chercher du sable avant de rentrer à l’hôtel. C'est à ce moment-là que les chiens ont agressé cet enfant de cinq ans qui s'est mis à hurler.

Les médecins de l'hôpital de Krabi Nakharin ont déclaré s'inquiéter de deux choses. Les entailles à la région centrale de la gorge et la possibilité que le garçon contracte la rage.

Il fait l'objet d'une surveillance étroite.

Le chef des autorités locales, Phankham Kittithornkun, est exaspéré par la situation et a déclaré que la stérilisation, la rafle (des chiens) et la vaccination avaient toutes été tentées.

Mais les gens laissent toujours traîner leurs chiens à la plage.

Il a ordonné une action plus décisive. Une réunion et une enquête sont prévues pour aujourd’hui. Elles pourraient permettre de ramasser tous les animaux et de leur trouver un gîte ailleurs.

Il demande de l'aide aux autorités des parcs nationaux.

Il a laissé entendre qu'il ne pouvait pas faire ce qu'il voulait en raison des lois strictes sur la cruauté envers les animaux.

Par ailleurs, un plagiste a déclaré au Daily News que de nombreux touristes européens et chinois avaient été attaqués sur la plage.

Et les victimes étaient souvent des enfants âgés de 4 à 8 ans.

C'était un problème de longue date.

Krabi est connue pour être l'une des nombreuses régions du pays où la rage sévit.

https://forum.thaivisa.com/topic/1085501-finnish-boy-5-savaged-on-ao-nang-beach-by-pack-of-wild-dogs-rabies-feared/

 

1pm.jpg.629aee17b8d3302679bf4ef06b751805.jpg.97a80ab30e4c5ad1eadc62d85d7b9e5b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×