Le Modérateur

Les politiques ne veulent pas de la constitution qui, de toute façon, sera modifiée après le référendum

1 message dans ce sujet

Les politiques ne veulent pas de la constitution qui, de toute façon, sera modifiée après le référendum

Le Pheu Thai s'est prononcé depuis longtemps (c'est "non") mais hier le Parti Démocrate a annoncé qu'il rejetait le projet de constitution et sa question subsidiaire (Voulez-vous que les sénateurs participent à la nomination du premier ministre?).

Hier une conférence de presse a eu lieu au quartier général du parti avec Abhisit Vejjajiva et deux de ses adjoints Jurin Laksanavisit et Ong-art Klampaibul. Bien qu'aucune réunion de plus de 5 personnes ne soient autorisées par la junte, les membres du Parti démocrates disent s'être concertés.

Le résultat est que parti pense que le projet de constitution possède plus de points négatifs que de points positifs.

Ce qui inquiète le plus les démocrates, c'est de savoir quelle constitution sera utilisée si le "non" l'emporte au référendum -ce qui peut arriver tant la junte et le comité de rédaction font dans la provocation-. Les démocrates craignent que la junte ne profite du "non" pour imposer une constitution encore pire que le projet.

Le point faible du projet c'est la moindre possibilité pour la population de participer à la vie publique : "cela peut mener à des conflits".

Comme il l'avait déjà dit, Abisith rejette fermement la question subsidiaire : pour lui, il n'est pas question que le sénat nommé par la junte ait son mot à dire dans l'élection du premier ministre car c'est anti-démocratique et cela irait contre la volonté du peuple.

Quant à la mise en place du référendum lui-même, le parti démocrate demande à la commission électorale d'avoir le courage de dire si les restrictions au débat public imposées par la junte sont anti-démocratiques ou pas.

 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/909447-democrat-party-rejects-thai-referendum-question/

Dans un étonnant développement, Meechai Ruchuphan, le président de la commission de rédaction de la constitution a déclaré que, de toute façon, même si celle-ci était approuvée par le public, elle serait modifiée dans les 30 jours qui suivent pour y faire les "ajustements appropriés et transitoires".

Ensuite, la constitution ainsi révisée (donc différente de celle qui aurait pu être acceptée par la population) sera transmise à la Cour Constitutionnelle pour interprétation puis au premier ministre le Gen Prayut Chan-o-cha qui la présentera à Sa majesté le Roi.

Évidemment, on ne dit pas quelles seront ces modifications et on n'explique pas l'intérêt de voter pour une constitution qui, de toute façon, ne sera pas celle qui sera mise en vigueur.

 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/909430-cdc-to-revise-transitional-provisions-once-draft-charter-passes-referendum/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 janvier 2022 16:11
Sponsors