Aller au contenu
BANGKOK 16 September 2019 17:45
Le Modérateur

Le parti pro-junte pour une politique populiste et un salaire minimum à 450 bahts

Recommended Posts

 

Palang Pracharat promet un salaire minimum de 400 à 450 bahts pour séduire les électeurs

Le parti pro-Prayut Palang Pracharat a mis au point un ensemble de politiques populistes avant les élections générales à seulement neuf jours du scrutin, incluant un salaire minimum national quotidien de 400 à 450 bahts.

En dévoilant les politiques au siège du parti aujourd'hui, le chef du parti, Uttama Savananaya, a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une illusion et que cette augmentation serait mis en œuvre si le parti appartenait au prochain gouvernement.

Le parti promet également un salaire de départ de 20 000 bahts pour les diplômés possédant une licence (équivalent du diplôme BA à confirmer), 12 000 bahts pour une tonne de paddy, 65 bahts par kg pour le caoutchouc et un minimum de cinq bahts pour un kg de graines de palmier à huile.

Cependant, le chef du parti Setthakij Mai (Nouvelle économie), Mingkwan Saengsuwan, a exhorté les partis politiques à ne pas promettre d’augmenter le salaire minimum, considérant cela injustifié et alimentant une inflation ruineuse.

«S'il vous plaît, n'augmentez pas le salaire minimum à 425 bahts. Ou alors, soyez prêt à payer 100 bahts pour un bol de nouilles, car l'inflation sera très importante et la Thaïlande pourrait devenir un autre Venezuela », a déclaré aujourd'hui le ministre du Commerce de l'ancien gouvernement Thaksin via Facebook.

Les politiques populistes de Palang Pracharat ont également été critiquées par le chef adjoint du parti démocrate Korn Chatikavanich, qui a déclaré que les augmentations de salaire minimum, qui contredisent la politique salariale du gouvernement actuel, touchent trois groupes de personnes, les travailleurs, les entrepreneurs (y compris les PME) et les contribuables.

M. Korn a déclaré que les entreprises étaient les plus durement touchées par le ralentissement économique actuel, ajoutant que le parti démocrate proposait une réduction d'impôt pour les PME de 20% à 10% et une garantie que les salaires ne tomberaient pas sous 10 000 bahts par mois.

https://forum.thaivisa.com/topic/1089747-palang-pracharat-promises-400-450-baht-minimum-wage-to-woo-voters/

 

Cet article n'est que l'un des très nombreux qui traitent des politiques populistes de tous les partis. La surenchère générale a, bien évidemment, pour but de gagner des voix. Il est cependant étonnant que la junte, au pouvoir depuis 5 ans et qui n'a pas fait grand chose pour les bas salaires, veuille se montrer soudain très généreuse.

Il est aussi paradoxal que la junte se lance dans le populisme qu'elle a toujours férocement combattu.

Les politiques populistes des autres partis sont généralement qualifiées par les experts de fantaisistes.

1435042364_-Eng5.png.026cd1ebf98d01f8121c1ccd5d5cbfa7.png.d2a01620ff649eba9d9c73e2ca662378.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×