Aller au contenu
BANGKOK 25 June 2019 02:47
Le Modérateur

Le gouverneur de Chiang Mai, ciblé par une pétition, dévoile de nouvelles mesures pour lutter contre la pollution

Recommended Posts

Chiang Mai est encore et toujours la ville la plus polluée du monde ce lundi matin.

 

CHIANG MAI. Le gouverneur Supachai Iamsuwan, impuissant devant le smog qui a maintenu la capitale de sa province au sommet des villes les plus polluées du monde, a annoncé hier cinq mesures pour lutter contre les incendies de forêt et l'écobuage.

La ville a été classé comme le pire endroit au monde pour la pollution atmosphérique très souvent au cours des dernières semaines.

Alors que son indice de qualité de l'air (IQA) a dépassé 400, samedi, hier matin et ce matin, les habitants lancent une pétition sur Change.org demandant que le gouverneur soit démis de ses fonctions pour son "inefficacité à lutter contre la fumée".

Hier, à 16 heures, 8 000 des 10 000 signatures demandées avaient déjà été collectées.

La pétition reproche à Supachai d’avoir omis de diffuser des avertissements de santé, de retenir des informations et de critiquer les efforts citoyens visant à créer un mouvement anti-fumée (écologiste), tout en ignorant les conseils des résidents pour résoudre le problème.

 

Supachai a répondu avec cinq mesures :

Attribuer aux unités de santé et aux administrateurs locaux le soin de conseiller les résidents en matière de soins de santé et de distribuer des masques pour le visage aux enfants, aux malades chroniques et au grand public.

Les administrations locales doivent affecter des fonds à ces tâches

Les bureaux de district doivent coordonner leurs activités avec les organismes publics pour mettre en œuvre des mesures de réduction de la poussière et de déshumidification ainsi que pour contrôler les activités qui génèrent la fumée.

Les autorités doivent strictement mettre en œuvre l'interdiction des brûlages en extérieur jusqu'au 30 avril et réagir plus rapidement aux incendies de forêt

Utiliser tous les canaux de communication pour sensibiliser le public à l'interdiction de brûlage en extérieur et gagner sa coopération.

 

 

Le gouverneur n'explique comment ces mesures seront mises en œuvre ni comment il contrôlera qu'elles ont été mises en œuvre.

 

Le Dr Rangsarit Kanchanavanich, conférencier et expert en maladies cardiaques rattaché à la faculté de médecine de l'Université de Chiang Mai, a par ailleurs affirmé sur Facebook que le ministère de la Santé publique souhaitait que Chiang Mai soit déclaré zone sinistrée.

Mais le ministère de l'Intérieur a résisté à cette idée, craignant un impact négatif sur le tourisme, a déclaré Rangsarit. Le fait d'être officiellement classée ville la plus polluée du monde n'est pourtant pas la meilleure publicité possible.

 

Le département de contrôle de la pollution a annoncé hier à 9 heures du matin que les concentrations de PM2,5 dans les neuf provinces du nord du pays - des particules de 2,5 microns - se situaient entre 90 et 241 microgrammes par mètre cube d’air.

La limite de sécurité en Thaïlande est de 50mcg.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1091379-targeted-by-petition-chiang-mai-governor-unveils-fresh-measures-to-tackle-pollution/

 

815b4481deef879c9ace6b7d09cf7f4a.jpg.b4d8f66f7eac0d9c352e8a1787029759.thumb.jpg.74e8a3841ddebc2f5dd2a940552873ae.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×