Aller au contenu
BANGKOK 23 October 2019 10:48
Le Modérateur

Un Britannique condamné à 50 ans de prison en Thaïlande ne devrait en faire que 15 dont 10 en Angleterre

Recommended Posts

Cette histoire est anecdotique mais montre comment fonctionne le système judiciaire associé de la Thaïlande et des pays qui ont signé une convention comme la France. Et surtout elle montre qu'il ne faut pas jouer avec la drogue en Thaïlande même de petites quantités ni faire trop confiance à ses compatriotes.

 

Un Britannique condamné à 50 ans de prison en Thaïlande pour possession d'ecstasy devrait être transféré au Royaume-Uni pour y purger le reste de sa peine.

Lance Whitmore, originaire de Bromsgrove, en Angleterre, avait 27 ans lorsqu'il a été condamné à 50 ans de prison après avoir été pris avec 200 comprimés d'ecstasy à Pattaya en 2014.

L'ancien soldat Whitmore travaillait pour le Petroleum Oil Services lorsqu'il a été arrêté sur le parking d'un supermarché à Pattaya alors qu'il tentait de vendre les pilules à un compatriote britannique qui s'est avéré être un informateur de la police locale.

Il a été arrêté avec l'Australien Jake Mastronianni.

60 pilules supplémentaires ont été découvertes lors de la perquisition de la police dans l'appartement de Mastronianni à Pattaya.

Lors de son procès, Whitmore a plaidé coupable d'avoir distribué de l'ecstasy et a été transféré à la tristement célèbre prison de Klong Prem pour y purger sa peine.

Mastronianni a été condamné à une peine plus lourde après avoir plaidé non-coupable à la suite des conseils de son équipe juridique.

Mais après avoir passé plus de quatre ans en prison en Thaïlande, Thaivisa comprend que Lance sera bientôt transféré au Royaume-Uni pour y purger le reste de sa peine.

Une fois la demande de transfert de Lance finalisée, elle donnera le feu vert à son transfert au Royaume-Uni dans le cadre du programme de transfert international de prisonniers.

Cependant, Lance pourrait toujours être condamné à purger une peine allant jusqu'à 21 ans de prison (en Angleterre), bien que son équipe juridique ait indiqué qu'il pourrait être libéré dans moins de 10 ans.

Au moment de sa condamnation, la famille de Lance a déclaré à la presse britannique qu’il avait été victime d'un piège qui aurait été prétendument mis en place par la police qui cible les touristes.

Les parents ont déclaré qu'après son arrestation, Lance avait été emmené non pas au commissariat, mais dans une "maison sécurisée" où il avait été enchaîné pendant trois jours. Cette histoire a aussi été racontée par d'autres étrangers arrêtés à Pattaya.

Sa famille a également qualifié d'inhumaines les conditions de détention à Klong Prem,  "pires que celles d'un camp de prisonniers de guerre".

Une page GoFundMe créée par les parents de Lance explique qu'il était naïf et déprimé au moment de son arrestation à cause de la mort subite de sa fiancée en Thaïlande et de son grand-père au Royaume-Uni.

La page GofundMe dit qu'il a été exploité et "contraint" (sic) à transporter les pilules.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1091901-british-man-sentenced-to-50-years-in-thai-jail-on-drug-charges-set-to-be-transferred-to-uk/

Lance-Whitmore.jpg.d6b6fb92e91a30211890d3e378f6f863.jpg.53d19eeba84ce595f029111ad321b081.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×