Aller au contenu
BANGKOK 22 September 2019 00:43
Le Modérateur

Un policier de Lumpini limogé après avoir donné de l'alcool à un Coréen qui en meurt peu après en cellule

Recommended Posts

Une enquête policière au plus haut niveau a révélé qu'un capitaine de la police de Lumpini avait été renvoyé après avoir donné de l'alcool à un homme d'affaires sud-coréen au commissariat.

Kon Il Hwang, un courtier de 28 ans, avait été arrêté le 2 février pour indécence et incarcéré dans une cellule du commissariat de police du centre-ville de Bangkok.

Un officier de police a "eu pitié" de lui et lui a fourni de l'alcool. Le Sud-Coréen est mort.

Des drogues ont également été trouvées dans le corps de l'homme lors de l'autopsie - des proches et l'ambassade veulent savoir si cela a contribué à sa mort et d'où vient la drogue.

Le numéro deux de la polie de la ville Pol Maj-Gén Chaiyaporn Panichatra a rencontré hier le chef du commissariat de Lumpini Pol Col Kamphon Ratanaprateep et d’autres officiers.

Le major-général Chaiyaporn a déclaré à Sanook qu'il s'agissait d'une mort suspecte en détention. Après son arrestation, l'interpelé était stressé, incapable de dormir et montrant des signes indiquant qu'il pourrait tenter de se suicider.

Il avait demandé un interprète et un volontaire a été trouvé. Ce dernier a dit que Hwang ne voulait pas manger mais qu'il voulait boire de l'alcool.

Un capitaine de police l'a autorisé à sortir de cellule et à prendre un verre dans une salle d'interrogatoire.

Bien que ses intentions soient bonnes (sic), a déclaré Chaiyaporn, il s'agissait d'un grave manquement aux règles de la police.

Le Coréen est rentré en cellule à 4 heures du matin3pm.jpg.fe83394fb3cf071b6cdffe5e5d2897cd.jpg.d4139e06ea309fbc1d3648ad7a121b02.jpg. Dans la matinée, il a été retrouvé inconscient et a été transporté à l'hôpital, où il a été déclaré mort.

À l'autopsie, on a trouvé qu'il avait été victime d'une crise cardiaque, mais des membres de sa famille ont affirmé qu'il n'avait aucun antécédent de maladie cardiaque.

En outre, de la méthamphétamine a été trouvée dans l'estomac et dans le sang, ce qui indique qu'il avait ingéré la drogue par voie orale.

Les membres de sa famille veulent savoir où il a obtenu la drogue et si celle-ci est la cause de sa mort.

Le major-général Chaiyaporn a déclaré que le capitaine de police dans l'affaire avait été renvoyé de la force publique. La police continuera à travailler avec les proches et l'ambassade de Corée du Sud pour résoudre les questions en suspens.

Le nom du capitaine de police n'a pas été révélé.

https://forum.thaivisa.com/topic/1092940-lumpini-police-captain-sacked-after-giving-alcohol-to-korean-man-who-died-in-the-cells/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×