Aller au contenu
BANGKOK 18 July 2019 11:37
Le Modérateur

Un "recensement" des SDF qui va permettre de leur venir en aide

Recommended Posts

Avec un nombre de sans-abri estimé à au moins 30 000 personnes en Thaïlande (200 000 en France, estimation), neuf agences se sont associées pour tenter de confirmer leur nombre exact et de mieux leur apporter une aide.

L’enquête, menée ces temps-ci, permettra de déterminer le nombre de personnes sans abri dans 70 communes de 45 provinces, a déclaré le général Anantaporn Kanjanarat, du ministère du Développement social (MSDHS).

La Homeless Association estime que seulement 1 200 personnes sur le total des sans-abri de la Thaïlande se trouvent dans la capitale, bien que d’autres responsables annoncent un chiffre de 3 000.

Anantaporn a présidé hier à Bangkok la signature du protocole d'accord avec certaines des agences impliquées, notamment le département du développement social, le ministère de l'Intérieur, la Thai Health Promotion Foundation et la Homeless Association.

Cette initiative fait suite à un précédent projet visant à atténuer les souffrances des sans-abri, par lequel le ministère et ses partenaires avaient construit des centres d'hébergement à Bangkok, Chiang Mai et Khon Kaen, dotés d'un budget total de 118 millions de Bt pour prendre en charge 698 personnes sans abri. Anantaporn a souligné qu'il y avait beaucoup plus de personnes sans abri qui n'avaient pas la possibilité d'améliorer leur condition de vie et dormaient actuellement dans des espaces publics, d'où la nécessité de collecter des données afin de leur fournir des abris et d'autres aides.

Le président de l’Association des sans-abri, Suchin Aimin, a déclaré que de nombreux sans-abri de Bangkok avaient testé des hébergements gérés par l’État, mais que la réglementation, notamment les restrictions imposées aux entrées et aux sorties, leur donnait l’impression de manquer de liberté.

En outre, beaucoup gagnent leur vie en ramassant des ordures ou des objets usagés, or il leur est interdit de les emporter dans les abris, ce qui oblige les SDF à partir et à dormir à nouveau dans la rue. Il a par conséquent exhorté les organismes publics à être un peu plus indulgents en ce qui concerne leurs règles.

Auparavant, a-t-il dit, beaucoup de sans-abri étaient des personnes âgées, mais il y en a maintenant dès 30 ans et donc encore assez jeunes pour rêver d'un avenir radieux avec leur propre maison.

Cela contraste avec l'époque où la plupart des sans-abri étaient âgés, peu scolarisés, manquaient de compétences professionnelles et avaient abandonné leur rêve de posséder une maison parce qu'ils savaient qu'ils ne pourraient pas payer des traites, a-t-il ajouté.

https://forum.thaivisa.com/topic/1092911-homeless-to-be-helped-by-launch-of-‘census’/

 

illustration, on ne sait pas si ce jeune homme est SDF

26923822722_441ff29959_b.thumb.jpg.8550f2a9066e6d985ca8cbbf0765339d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×