Aller au contenu
BANGKOK 19 April 2019 20:16
Le Modérateur

Les incendies généralisés dans le Nord tuent la faune et détruisent les plantes protégées

Recommended Posts

Ce jeudi, Chiang Mai est encore et toujours la ville la plus polluée du monde mais l'écart se resserre.

 

Au-delà des dommages causés à la santé humaine par les feux de forêt qui embrasent le nord, des préoccupations sont apparues concernant la faune et la flore, dont des plantes rares; sur les pentes de Doi Luang Chiang Dao à Chiang Mai.

La montagne est le seul endroit en Thaïlande où la «végétation subalpine» se développe.

Entre temps, les restes carbonisés de singe, de coqs sauvages et de paons ont été retrouvés dans les cendres des incendies de forêt.

Les pompiers ont éteint deux incendies majeurs sur Doi Luang Chiang Dao cette semaine, à Tham Chiang Dao et à Doi Sam Phi Nong, mais pas avant que 400 rai d’arbres ont été brûlés. Alors que les spécialistes s'apprêtent à inspecter les dommages causés à la végétation et à la faune, le chef de la réserve de Chiang Dao, Pakasit Rawiwan, a déclaré qu'un autre incendie s'était déclaré à Doi Nang, à proximité.

Teerawat Thongma, du groupe d'agriculture biologique de Chiang Dao, a déclaré hier que les incendies de forêt qui brûlaient à Doi Luang Chiang Dao depuis le 27 mars constituaient une grave menace pour la végétation subalpine et la protection de la faune.

Actuellement, des flammes sur Doi Luang Chiang Dao ont été maîtrisées, mais une fumée blanche continue de s'élever à plusieurs endroits. Pendant ce temps, les autorités construisent des coupe-feu autour du réservoir de Salung, près du sommet de Doi Luang, pour permettre aux animaux sauvages de trouver refuge.

La faune en péril à Doi Luang comprend le goral - une créature ressemblant à une chèvre qui réside dans les régions montagneuses escarpées, qui fait partie des 15 espèces protégées par la loi thaïlandaise et la CITES en raison de son statut de quasi-extinction. Selon une enquête menée en 2017, il n'y a que 90 spécimens à Doi Chiang Dao, dont 65 adultes, 17 jeunes et huit petits. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nemorhaedus

Eau, sources de nourriture touchées

On trouve aussi le goral en Thaïlande, à Doi Mon Jong dans le sanctuaire de la faune sauvage d’Omkoi, Doi Liam et Doi Chiang Dao - tous situés à Chiang Mai, ainsi que dans le parc national de Mae Ping, à Tak.

Le vétérinaire en chef du Département des parcs nationaux, Pattarapol “Dr Lot” Manee-on, a déclaré que, à cause des incendies de forêt, les animaux qui se déplacent lentement peuvent mourir asphyxiés ou brûlés vifs et ceux qui se déplacent rapidement comme le goral peuvent tomber et se blesser ou pire.

Il a appelé les gens à appeler la ligne directe 1362 s'ils repèrent des animaux sauvages blessés. Il a également déclaré que les incendies avaient un impact négatif sur l'eau et les sources de nourriture des animaux.

Des situations similaires existent ailleurs plus au nord, où les incendies de forêt naturels ou délibérément allumés en plein air totalisent 793 départs de feu. On ne sait pas si cela englobe aussi les pays voisins.

L'Agence des technologies spatiales a déclaré que Mae Hong Son comptait 372 départs de feu, dont 161 à Chiang Mai et 112 à Chiang Rai.

https://forum.thaivisa.com/topic/1093200-northern-fires-killing-off-wildlife-protected-plants/?tab=comments#comment-14007298

 

imageproxy_php.jpg.cc2c04ae799f38f9921691635a894ed6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×