Le Modérateur

Les ménages à faible revenu luttent contre un surendettement qui empire car l'économie va mal

1 message dans ce sujet

Selon une enquête, les travailleurs thaïlandais ont contracté des dettes de plus en plus lourdes au cours des 10 dernières années, leurs revenus ne leur permettant pas de faire face à leurs dépenses.

L’endettement des ménages thaïlandais s’élevait en moyenne à 91 064 Bt par ménage en 2010 et a bondi de 6% par an pour atteindre 158 856 Bt par ménage en 2019, selon une enquête de l’Université de la Chambre de commerce de Thaïlande.

Environ 95% des travailleurs interrogés ont des dettes s'élevant, en moyenne, à 158 856 Bt par mois. Sur ce total, environ 58% ont été empruntés dans secteur formel (banques) et le reste dans secteur informel (possibles usuriers), a indiqué l’enquête. La plupart des emprunts sont destinés aux dépenses quotidiennes, aux véhicules et aux frais médicaux.

Le Centre de prévisions économiques de l’Université a mené une enquête sur les travailleurs gagnant moins de 15 000 Bt par mois.

Thanavath Phonvichai, directeur du centre, a déclaré que tout dans l'économie se reflète sur le marché du travail. Si le marché du travail est morose, cela signifie que les politiques économiques ne sont pas suffisamment efficaces.

L’endettement accru a entraîné une hausse des défauts de paiement: 80,3% en un an, contre 69,9% en 2010, ce qui indique que l’économie du pays n’est pas en bonne santé, a-t-il déclaré.

Environ 29,6% des travailleurs interrogés considèrent la situation économique comme «très mauvaise», tandis que 57,7% sont inquiets.

Selon les travailleurs interrogés, la première priorité du gouvernement devrait être de contrôler le coût de la vie ou d'augmenter le salaire minimum journalier.

Thanavath a déclaré que les travailleurs comprenaient les difficultés des entrepreneurs, ils souhaitaient donc une solution au problème du coût de la vie plutôt que des augmentations de salaire.

Les travailleurs ont également peur de changer d'emploi, 48% d'entre eux ayant eu du mal à trouver un autre emploi.

Par ailleurs, Thanavath a déclaré que les incertitudes liées à la formation du nouveau gouvernement après les élections pourraient nuire à l'économie thaïlandaise, notamment aux investissements étrangers.

Si la Thaïlande n’a pas bientôt un nouveau gouvernement, la croissance économique pourrait tomber à 3,5% au cours du second semestre de cette année, contre 4% selon les estimations. Cela pourrait affecter directement les travailleurs à faible revenu, car ils travailleront moins d'heures ou pourraient être mis à pied si les activités économiques déclinent. Cela augmentera encore leur dette.

«Cela dépend de la date à laquelle le [nouveau] gouvernement sera formé. Nous pensons que le système d’endettement formel est à sont maximum. Ils [les travailleurs] pourraient avoir recours à des emprunts plus informels », a déclaré Thanavath.

Il a appelé à l'accélération des dépenses du gouvernement pour stimuler l'activité économique et ne pas laisser l'économie se dégrader pendant le vide politique.

Des mesures visant à déprécier le baht afin de stimuler les exportations et de promouvoir le tourisme local pourraient aider l'économie, a-t-il déclaré.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1097737-low-income-households-struggle-under-rapidly-mounting-debt/

 

imageproxy_php.thumb.jpg.d76d0867cc1ee1b421e8566f5a727c26.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 04 août 2020 21:21
Sponsors