Aller au contenu
BANGKOK 21 September 2019 04:07
Le Modérateur

L'hôpital Bumrungrad désolé d'avoir infecté l'un de ses patients avec le VIH

Recommended Posts

 

BANGKOK - Un important hôpital privé de Bangkok a admis vendredi qu'un de ses patients cancéreux avait été infecté par le VIH par inadvertance au cours d'une transfusion sanguine.

La révélation a eu lieu après que le patient a déclaré aux médias qu'il avait contracté le virus après avoir payé 7 millions de bahts de chimiothérapie à l'hôpital de Bumrungrad. Dans un communiqué envoyé aux médias, le prestigieux hôpital a confirmé cette erreur et présenté des excuses publiques.

«L’hôpital regrette profondément ce qui est arrivé au patient», est-il écrit dans la déclaration.

L’hôpital, qui figure parmi les meilleurs et les plus chers de Thaïlande, a déclaré que le sang qu’il avait acquis auprès de la Croix-Rouge contenait le virus, qui n’a pas pu être détecté au moment du don.

"Dans les cas où des donneurs ont été récemment infectés, il est impossible de dépister le virus, car celui-ci ne serait pas suffisamment présent pour être détecté", indique le communiqué. "Mais les chances d'un tel scénario sont très rares."

Une déclaration de la Croix-Rouge en 2017 indiquait que le VIH ne pouvait être détecté que 1 à 2 semaines après l'infection.

http://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/2019/05/10/top-hospital-sorry-for-infecting-chemo-patient-with-hiv/

 

 

Takeru Noppasin Jin, 24 ans, la victime

Takeru001.jpg.06988e79d518eab509461da8b0b19cfa.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×