Aller au contenu
BANGKOK 18 November 2019 00:38
Le Modérateur

Avertissements aux voyageurs du Quai d'Orsay : le sud de la Thaïlande est en rouge

Recommended Posts

 

Voyage - Conseils aux voyageurs du Quai d'Orsay : indispensable pour la sécurité à l'étranger www.diplomatie.gouv.fr

 

Suite à la prise d’otage de deux touristes au Bénin, rappelons que, avant tout voyage dans une zone à risque dans le monde, il est impératif de s’informer de la situation sécuritaire, mais aussi sanitaire et climatique, dans le pays de destination à l’aide de la rubrique Conseils aux voyageurs mise à jour quotidiennement par le Ministère des Affaires étrangères. C’est d’ailleurs l’une de nos sources privilégiées au Routard pour vous tenir informé de la sécurité dans les pays du monde.

Il existe sur ce site de référence quatre niveaux de vigilance : normal (vert), vigilance renforcée (jaune), déconseillé sauf raison impérative (orange) et formellement déconseillé (rouge). Les zones en orange et en rouge doivent tout simplement être évitées.

Un voyageur informé en vaut deux et il est donc plus que recommandé de consulter ce site avant le départ.

A ce jour, les zones à risque sont :

En Europe : la vigilance est recommandée en Ukraine, la Crimée est déconseillée tout comme la zone frontalière avec la Russie. La Géorgie, l'Arménie et l’Azerbaïdjan (zones frontalières avec la Russie) et la Turquie présentent des régions à risque et déconseillées.

En Afrique : seule la partie nord du Maroc reste en vert. De la Mauritanie à l’Egypte, la quasi-totalité de l'Afrique du Nord est déconseillée. Le reste du continent est au moins en vigilance renforcée, tandis que les zones formellement déconseillées se trouvent dans le centre du continent (Mali, Niger, Nigeria, République Centrafricaine, Tchad, Soudan, Congo, Somalie, Burkina Faso, zone frontalière au Bénin...).

Au Moyen Orient,  seuls le Qatar, les Émirats, le Koweit et le sultanat d’Oman sont sûrs.

- En Asie, l’Afghanistan, l’Est de l’Inde, le Pakistan, le Cachemire, le Brunei, le Sri Lanka, une partie de la Birmanie, l'extrême sud de la Thaïlande, la Corée du Nord et le sud des Philippines sont déconseillés.

Dans les Amériques, seuls le Canada et les Etats-Unis sont en vert. Une partie du Mexique est en rouge, tout comme des régions du Venezuela et de la Colombie. Les autres pays sont au moins en vigilance renforcée à part l'Argentine et l'Uruguay

Cette situation est susceptible d'évoluer quotidiennement. Elle est mise à jour dans les Conseils de sécurité du Quai d'Orsay.

https://www.routard.com/actualite-du-voyage/cid138082-conseils-aux-voyageurs-du-quai-d-orsay-indispensable-pour-la-securite-a-l-etranger.html

Plus d'infos sur le net : Conseils aux voyageurs

 

L'ambassade de France écrit

 

Zones formellement déconseillées : extrême sud et frontière birmane nord-ouest

A l’extrême sud, les voyages sont formellement déconseillés dans les provinces de Narathiwat, Pattani, Yala et Songkhla, où perdure une insurrection séparatiste.

La zone frontalière avec la Birmanie au nord-ouest est formellement déconseillée, à l’exception du poste frontière de Mae Sai (Thaïlande, province de Chiang Rai) / Tachileik (Birmanie, État Shan), déconseillé sauf raison impérative.

Zones déconseillées sauf raison impérative

La majeure partie de la frontière avec la Birmanie est déconseillée sauf raison impérative. Cette recommandation inclut les points de passage ouverts aux étrangers, en raison des risques de brigandage transfrontalier et de l’existence de nombreux trafics. Le franchissement de la frontière hors des points de passage autorisés est illégal et peut entraîner de graves conséquences (disparition de plusieurs ressortissants français) :

  • Mae Sai (Thaïlande, province de Chiang Rai) / Tachileik (Birmanie, État Shan),
  • Mae Sot (Thaïlande, province de Tak) / Myawaddy (Birmanie, État Kayin),
  • Phu Nam Ron (Thaïlande, province de Kanchanaburi) / Htee Kee (Birmanie, région de Tanintharyi),
  • Ranong (Thaïlande, province de Ranong) / Kawthaung (Birmanie, région de Tanintharyi).

Il est recommandé de consulter l’onglet Sécurité de la fiche Conseils aux voyageurs Birmanie.

Les zones de Phanom Dong Rak et Sao Thong, Chai, à la frontière cambodgienne, sont également déconseillés sauf raison impérative, en raison des tensions frontalières.

Dans le sud du pays, les provinces de Satun et de Phatthalung sont également déconseillées sauf raison impérative en raison de possibles débordements de l’insurrection séparatiste de l’extrême sud.

Pour se rendre sur l’île de Koh lipe et au parc national de Tarutao, il convient d’utiliser les voies maritimes depuis l’île de Koh Lanta ou la ville de Krabi.

 

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/thailande/

 

 

Ces conseils français sont à rapprocher des conseils étrangers sur les dangers de la France tels que décrits par les ambassades étrangères. L'ambassade de Thaïlande en France est très soucieuse de la sécurité de ses ressortissants, en particulier à Paris où les risques divers (agression, escroquerie, manifestations violentes) sont nombreux.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×