Aller au contenu
BANGKOK 26 June 2019 23:06
Le Modérateur

La croissance, en baisse, pourrait se situer entre 3,3 et 3,8 % en 2019

Recommended Posts

Le Conseil national de développement économique et social (NESDC) a révisé à la baisse ses prévisions de croissance à 3,3% - 3,8%, citant l'impact sur les exportations thaïlandaises en berne à cause de l'escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.


"L'escalade de la guerre commerciale est le principal problème de l'économie thaïlandaise", a déclaré hier le secrétaire général de la NESDC, Thosaporn Sirisumphand, lors d'une conférence de presse trimestrielle. L'ajustement du PIB prévu a été effectué hier.

Il y a des signes inquiétants que la guerre commerciale deviendra un problème à long terme pour l'économie thaïlandaise, en particulier compte tenu des signes d'escalade récents, a-t-il déclaré.

Thosaporn faisait référence à la série de hausses tarifaires - représailles des deux pays, déclenchées par les États-Unis qui ont imposé un droit de douane de 25% sur certaines marchandises chinoises.

Au premier trimestre de 2019, les exportations thaïlandaises se sont contractées de 3,6% d'une année sur l'autre, ce qui a amené l'organisme consultatif gouvernemental à réduire ses prévisions de croissance des exportations à seulement 2,2% pour cette année.

Ce serait une réduction importante de la croissance des exportations du pays, qui avait atteint 7,2% l’année dernière, selon la NESDC.

"Les exportations représentent plus de 70% du PIB du pays", a déclaré Wichayayuth Boonchit, du NESDC. "Par conséquent, le ralentissement des exportations aura certainement un impact négatif sur la croissance du PIB cette année."

Wichayayuth a déclaré que la guerre commerciale avait trois conséquences négatives sur les exportations thaïlandaises. Premièrement, cela ralentit le commerce mondial, entraînant une baisse générale des commandes. Deuxièmement, la Thaïlande est dans la chaîne d'approvisionnement affectée par les droits de douane imposés par les États-Unis, ce qui a entraîné une chute des exportations de produits électroniques. Enfin, la guerre commerciale crée une incertitude qui décourage l'investissement et nuit à la confiance des consommateurs.

Le retard des investissements publics pourrait également entraîner un ralentissement de la croissance économique.

Wichayayuth a déclaré que jusqu'à présent, le niveau d'investissement public n'était aussi élevé que prévu. En outre, le NESDC suppose que le nouveau gouvernement sera mis en place en mai et qu’il faudra six mois pour mettre en œuvre un nouveau budget. Cela retarderait le déploiement des dépenses publiques. La NESDC prévoit pourtant que les investissements publics augmenteront de 4,5% cette année, contre 3,3% en 2018.

Il est crucial que la stabilité politique règne après l'entrée en fonction du nouveau gouvernement, a poursuivi Thosaporn.

En ce qui concerne le secteur privé, les exportateurs devraient rechercher des opportunités en proposant de remplacer des produits chinois sur le marché américain. Pour ce faire, les sociétés thaïlandaises doivent réduire leurs coûts afin de rendre leurs produits plus compétitifs lorsqu'ils sont exportés aux États-Unis, a ajouté Wichayayuth.

http://www.nationmultimedia.com/detail/Economy/30369771

 

0d3400902209f765898fe2bc8243c834.jpeg.b8eb94531ebad8b319d1076efb146dc3.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×