Aller au contenu
BANGKOK 16 September 2019 13:20
Le Modérateur

Prayut va-t-il déclarer l'état d'urgence et dissoudre les partis politiques ? La junte dément

Recommended Posts

BANGKOK, 31 mai 2019 (NNT) - Le porte-parole du gouvernement, le général Veerachon Sukhonthapatiphak, a rejeté les rumeurs selon lesquelles le Premier ministre Prayut Chan-o-cha utiliserait ses pleins pouvoirs pour déclarer l'état d'urgence et dissoudre les partis politiques, ce qui ferait perdre leur statut aux 500 députés. Il a déclaré que le Premier ministre avait respecté les lois, écouté la population et n'avait pas de telles idées.

Le porte-parole du gouvernement a déclaré que quelqu'un avait eu l'intention de répandre des rumeurs sans fondement dans le seul but de semer la confusion dans l'opinion publique pour décrédibiliser le gouvernement actuel. Il a cité le Premier ministre qui avait appelé la population à ne pas croire un tel ouï-dires. Les partis n’ont pas encore pris clairement position en faveur de la formation d’un gouvernement. Il a averti ceux qui pourraient avoir une mauvaise intention envers le gouvernement d'arrêter. Les autorités engageront des poursuites judiciaires contre les lanceurs de rumeurs.

Dans le même temps, le parti Palang Pracharath a invité hier le parti Chart Thai Pattana à se joindre à sa coalition. Le parti Pheu Thai a reporté une réunion de ses députés sur le vote d'un Premier ministre.

Phannikar Wanich, porte-parole du parti "Future Forward", a déclaré que son parti laisserait à l'alliance des sept partis le soin de prendre une décision commune sur la question des candidats au poste de premier ministre. Thanathorn Juangroongruangkit, président du parti Future Forward, est toutefois candidat au poste de Premier ministre, bien que son mandat de député soit suspendu par la Cour constitutionnelle.

En outre, Ruengkrai Leekitwattana a présenté des éléments de preuve à la commission électorale dans le cadre d'une requête demandant à la CE d'enquêter sur 10 députés du parti démocrate pour avoir prétendument détenu des actions dans des sociétés de médias. En outre, il a déclaré qu'il entamerait des poursuites judiciaires contre 50 autres députés, notamment ceux des partis Bhumjaithai et Chart Thai Pattana, ainsi que des sénateurs qui auraient détenu des actions dans des entreprises de médias.

https://forum.thaivisa.com/topic/1103834-rumors-of-premier-to-declare-state-of-emergency-dissolve-parties-dismissed/

 

On peut penser que ces rumeurs devraient inciter les Démocrates et Bhumjaithai à accepter ce que leur donne la junte sans barguigner, sinon...

Par ailleurs, avant chaque action, l’armée dément toujours.

6b94298baae673d0111a3f1734e11da3.jpg.23a1e852dd4e6f82a036fa751db5aff9.jpg.ae0e797a1883faf9ff96e1718b617e3a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×