Aller au contenu
BANGKOK 19 June 2019 19:49
Le Modérateur

Le gouvernement va attribuer un Label Bleu aux hôpitaux privés pratiquant des prix raisonnables

Recommended Posts

 

Le programme Pavillon Bleu pour les hôpitaux «aidera toutes les parties»

Un nouveau système aidera les patients à identifier des options abordables, déclare l'association.

L’association THE PRIVATE Hospitals Association apporte son soutien à l’idée d’identifier lesquels de ses membres offrent des services à coût raisonnable.

Cette initiative est considérée comme un effort visant à minimiser l'impact de la décision importante prise par le gouvernement de contrôler les prix des médicaments.

"Si elle est mise en œuvre, cette idée profitera à toutes les parties", a déclaré hier le Dr Aurchat Kanjanapitak, en sa qualité de conseiller de l'association. «Les patients sauront dans quels hôpitaux ils devraient aller et prendront des décisions en fonction de leurs besoins et de leurs préférences.»

Il a pris la parole en réponse à des informations selon lesquelles le Département du commerce intérieur avait proposé d’accorder un symbole «Pavillon bleu» (label bleu) à des institutions privées peu coûteuses.

«Si les patients en ont les moyens, ils peuvent recourir aux services médicaux de luxe ou optionnels fournis par certains hôpitaux privés.

«S'ils n'en ont pas les moyens, ils peuvent se rendre dans les établissements sous pavillon bleu», a expliqué Aurchat.

Il a ajouté qu'avec la catégorisation claire basée sur les prix, le gouvernement ne devrait pas non plus avoir le problème pour traiter les plaintes relatives aux supposés surcoûts. Sous entendu, les patients n'ont qu'à consulter les prix avant.

Aurchat est confiant dans le fait que de nombreux hôpitaux privés accepteront de rejoindre le projet pavillon bleu.

Preeyanan Lorsermwattana, qui dirige le Réseau des victimes de fautes professionnelles médicales, a déclaré hier qu'elle n'était pas encore au courant des détails concernant le plan "hôpital pavillon bleu", mais qu'elle était d'accord avec son principe.

"C'est une bonne idée. Mais je dois souligner que nous aurons besoin d’une bonne mise en œuvre », a-t-elle déclaré.

Un peu plus tôt cette année, le gouvernement a pris des mesures concrètes pour contrôler les prix des médicaments, y compris les médicaments et les services médicaux, après que de nombreux patients se sont plaints des coûts élevés imposés par les hôpitaux privés.

Par exemple, un patient a récemment dû payer 30 000 Bt pour le traitement d'une diarrhée basique.

Par ailleurs, une source bien informée a déclaré que le Département du commerce intérieur convoquera quelque 70 hôpitaux privés pour qu'ils expliquent pourquoi ils fixent des marges bénéficiaires aussi élevées pour les médicaments.

"Certains médicaments sont vendus jusqu'à 8 766,79% de plus que les prix d'achat", a déclaré la source.

Dans certains endroits, les patients cancéreux paient 400 000 Bt pour les médicaments dont le prix de revient est de 140 000 Bt.

Les hôpitaux qui ne sont pas en mesure de justifier correctement la majoration de prix seront passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à sept ans et / ou d’une amende de 140 000 Bt.

https://forum.thaivisa.com/topic/1104982-blue-flag-scheme-for-hospitals-‘will-help-all-sides’/

Aurchat

imageproxy_php.thumb.jpg.9a73332cf8f0f4a8a1bb86700d3c9ac4.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×