Aller au contenu
BANGKOK 22 August 2019 09:35
Le Modérateur

Un stock d'armes de guerre découvertes dans la province de Sisaket

Recommended Posts

SISAKET, 8 juin 2019 (NNT) - Différentes armes de guerre ont été découvertes mercredi dans un canal de la province de Sisaket. Ces armes ne sont pas utilisées par l'armée thaïlandaise. Le porte-parole de la deuxième zone d'armée a refusé de préciser s'il pouvait éventuellement impliquer un groupe politique.

Le numéro deux de la police nationale, Pol. Le général Srivara Ransibrahmanakul s'est rendu au poste de police de Khukhan dans la province de Sisaket et a inspecté les lance-grenades RPG et M-79, les fusils AK-47, la poudre à canon et les gaz lacrymogènes découverts dans le canal du district de Khukhan. Les armes de guerre n’ont pas été fabriquées en Thaïlande et seraient venues de Russie. Les armes semblaient être prêtes à l'emploi. En outre, les sacs d'engrais dans lesquels les armes ont été trouvées affichent des symboles et des signes qui ne sont pas utilisés en Thaïlande.

Pol. Le major général Thawatchai Mekprasertsuk de la police scientifique a déclaré que les fusils AK-47, les lance-grenades M-79 et RPG étaient les mêmes types d'armes qui auraient été utilisées plus de 50 fois au cours de manifestations à l'extérieur du siège du Gouvernement et de l'hôtel Dusit Thani entre 2010 et 2014.

Le commandant de la deuxième armée, le major général Akradej Boonthiam, a déclaré que des armes de guerre avaient été trouvées dans la zone frontalière (avec le Cambodge) près de l'autoroute 24. La deuxième armée ne possède pas de telles armes vieilles de plus de 40 ans. L’unité de renseignement n’ont pas encore identifié les propriétaires des armes de guerre. Les autorités n'ont pas encore déterminé si ces armes pourraient être vendues sur le marché noir ou utilisées par un groupe politique du pays.

https://forum.thaivisa.com/topic/1105333-deputy-police-chief-inspects-war-weapons-in-sisaket-province/

Il y a 40 ans les armes de guerre étaient en vente libre au Cambodge pour une bouchée de pain et elles circulaient facilement au delà des frontières. Il y en avait tellement que, la plupart du temps, elles n'étaient jamais utilisées.

e6208f3bb32fd9e527b88d8f20bffa38.jpg.d93c293bf475b00bcc5e73440c0f0dff.jpg.fa1112e4774cc103980103cef70abc1d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×