Aller au contenu
BANGKOK 23 July 2019 14:04
Le Modérateur

Le Premier Ministre veut mettre fin à la corruption dans les cantines scolaires gratuites

Recommended Posts

Une ordonnance du Premier ministre demande une enquête sur une affaire de corruption présumée dans le programme de cantines scolaires. Ses appels antérieurs n'ont pas empêché les récidives.

 

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné aux ministères de l'Éducation et de l'Intérieur d'examiner le programme de repas gratuits pour les enfants de la maternelle et du primaire après que des allégations de corruption ont refait surface dans certaines écoles.

Le porte-parole du gouvernement, le général Werachon Sukondhapatipak, a déclaré aujourd'hui que le Premier ministre avait reçu un rapport de la Commission nationale anti-corruption faisant état d'une corruption présumée concernant le programme dans la province de Nakhon Ratchasima, dans le nord-est du pays.

Il a déclaré que le Premier ministre attachait une grande importance à la qualité de la nourriture fournie aux écoliers, car il considérait les étudiants comme l'avenir du pays. Malgré cette "grande importance", ces scandales sont récurrents et les fautifs sont rarement poursuivis.

 

Dans certains cas, la direction de l’école n’a dépensé qu’une partie du budget alloué à l’école et n’a pas pu expliquer où le reste de l’argent était passé.

La corruption généralisée dans le programme de repas gratuits pour écoliers a été révélée l’année dernière, menant à une enquête de la commission et à la fin des mauvaises pratiques. La corruption présumée a refait surface récemment dans certaines écoles de la province de Nakhon Si Thammarat, dans le sud du pays, avec des clips vidéo montrant des portions faméliques sans viande constitué d'une simple soupe de légumes publiés sur les médias sociaux.

Mme Amporn Dankongrak, directrice d'une école municipale à Nakhon Si Thammarat, a été mutée brusquement après avoir posté un message sur sa page Facebook, se plaignant de déjeuners de qualité médiocre à l'école. Comme souvent, c'est le lanceur d'alerte qui est sanctionné.

Un fonds de 37 millions de bahts aurait été alloué pour un programme de repas gratuits dans 10 écoles municipales de Nakhon Si Thammarat. Chaque école est habilitée à lancer des appels d’offres auprès de traiteurs privés pour offrir des déjeuners gratuits à ses élèves.

https://forum.thaivisa.com/topic/1110442-pm-orders-probe-into-alleged-corruption-in-school-lunch-program/

Werachon

imageproxy_php.jpg.9385e2ed6ec18156c9a22df56b441549.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×