Aller au contenu
BANGKOK 12 November 2019 08:26
Le Modérateur

La police prétend que l'on pourrait bientôt traverser sur les passages pour piétons de manière sécuritaire

Recommended Posts

Citation: "Toutes les juridictions de police doivent travailler avec toutes les parties concernées pour assurer la sécurité sur les routes et limiter les dommages qui pourraient en résulter" Pol Gen Chakthip Chaijinda, chef de la police royale thaïlandaise.

Tous les trois mois depuis 40 ans, les chefs de la police font cette déclaration sans que cela n'ait le moindre impact sur les policiers ou les automobilistes.

On dit souvent en Thaïlande que l’une des choses les plus folles que l’on puisse faire dans la rue est de supposer que les passages pour piétons sont sans danger.

La plupart des personnes ayant une expérience quelconque de la Thaïlande sauront que peu de voitures - voire aucune - s’arrêtent pour les piétons qui attendent au bord des rues.

Les conducteurs sont censés s'arrêter conformément à la loi, mais la police fait rarement quoi que ce soit sauf peut-être en cas d'accident.

Le code de la route précise même que, comme partout ailleurs dans le monde, les piétons ont la priorité même en dehors des passages. Or, en Thaïlande, les piétons n'ont la propriété nulle part et sont "persona non gratta".

 

Maintenant, la police thaïlandaise tente de remédier à cette situation. Le porte-parole, Krissana Pattanacharoen, a déclaré que la police entendait œuvrer pour la sécurité sur les passages pour piétons en Thaïlande, en particulier ceux situés près des écoles, des temples, des hôpitaux, des bâtiments importants, des zones commerciales et touristiques. Mais la police ne précise comment elle "œuvrera".

INN a indiqué que tout cela faisait partie de mesures formulées par le chef de la police royale thaïlandaise, le général Chakthip Chaijinda, au sujet de la sécurité routière.

Les médias ont déclaré que la police travaillera avec de nombreuses parties intéressées pour promouvoir la sécurité de tous sur les routes.

La police travaillera avec le ministère de l'Intérieur, l'Autorité métropolitaine de Bangkok (BMA), le ministère de l'Éducation, le ministère de la Santé publique, le ministère des Communications et le ministère du Tourisme et des Sports.

Krissana a déclaré que tout le monde devait se mettre d'accord pour améliorer la situation en matière de sécurité, notamment en respectant les limites de vitesse.

Thaivisa note que le nombre de victimes sur les routes thaïlandaises est d'environ 25 000 personnes par an, ce qui en fait l'un des deux pays les plus dangereux du monde.

Cela étant dit, le colonel Pol Krissana a ensuite avoué "Tout est une question d'application". Et il n'a donné aucune piste pour que ses hommes fassent respecter les passages pour piétons qui continueront d'être une cible de choix pour les automobilistes.

https://forum.thaivisa.com/topic/1110916-zebra-crossings-to-be-made-safe-in-thailand-says-royal-thai-police/

10pm.jpg.35d69eafa23acd879a70f0fb7c506c46.jpg.427ca565b03d87c0151c56af2971a5f5.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×