Aller au contenu
BANGKOK 22 September 2019 10:56
Le Modérateur

L’ambassadeur de France est optimiste quant aux relations bilatérales avec la Thaïlande

Recommended Posts

L’Ambassadeur de France en Thaïlande, Jacques Lapouge, a déclaré que son pays et la Thaïlande continueraient de renforcer leurs liens commerciaux par le biais du centre de maintenance, réparation et révision (MRO) d’Airbus-Thai Airways (THAI), à U-Tapao, et de la renégociation de l'accord commercial (ALE).

 

"Le projet d'U-Tapao n'a pas connu de retards importants et nous le pensons sur la bonne voie", a-t-il déclaré lundi.

L’ambassade de France continuera à suivre de près le développement du projet dans la mesure où il implique Airbus.

En juin, Airbus et THAI ont signé un accord de partenariat visant à développer le centre de MRO de plusieurs milliards de bahts à U-Tapao afin qu'il devienne le centre de la maintenance des aéronefs de l’Asean.

Le Premier ministre Prayuth Chan-o-cha s’est rendu en France pour assister à la cérémonie de signature de la joint-venture au siège d’Airbus.

Supposé être le plus grand centre de MRO dans la région Asie-Pacifique, le site d’U-Tapao aura une capacité annuelle de 4 800 aéronefs gros porteurs.

Interrogé sur les aspects juridiques et de gestion du projet MRO d’Airbus, M. Lapouge a indiqué qu’Airbus et THAI étaient déjà en train de mettre sur pied un comité composé de responsables des deux parties pour examiner ces questions.

 

 

Le développement de l'ALE entre la Thaïlande et l'UE est une autre coopération régionale impliquant les deux pays.

L'année dernière, les responsables du commerce thaïlandais ont tenté de négocier avec l'UE après l'arrêt des négociations à la suite du coup d'État militaire de 2014.

"La France soutient pleinement la renégociation de l'ALE entre la Thaïlande et l'Union européenne, car nous constatons des avantages économiques stratégiques des deux côtés", a déclaré l'ambassadeur.

La France, en particulier, a été confrontée à des droits de douane élevés en Thaïlande sur des exportations telles que le vin, les spiritueux, les cosmétiques et les produits de luxe.

"Ces secteurs bénéficieront probablement de la réduction des tarifs douaniers découlant du possible ALE entre la Thaïlande et l'Union européenne", a déclaré Lapouge, soulignant que la Thaïlande et l'Union européenne participeraient à de grandes négociations commerciales en 2019.

https://forum.thaivisa.com/topic/1111941-ambassador-upbeat-over-bilateral-ties-with-thailand/

 

800_e8429c9f3bdda31.jpg.c8efadec16faa415c8432c6527430881.jpg.1b66120222ff8c11d05fa99712716d90.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×