Aller au contenu
BANGKOK 18 October 2019 01:45
Le Modérateur

Personne à Pattaya et Phuket ? C'est encore pire à Chiang Mai

Recommended Posts

 

Le tourisme dans le nord de la Thaïlande est sinistré : le pire en dix ans selon les hôteliers

Les hôteliers de Chiang Mai affirment que le tourisme dans le nord de la Thaïlande n'a rien vu de pire depuis dix ans.

Les réservations pour les prochains mois sont en baisse de 40% par rapport à l’année dernière, car les clients chinois et du Moyen-Orient boudent la Thaïlande pour leurs vacances ou restent simplement à la maison.

Cependant, les autorités touristiques thaïlandaises persistent à conserver un visage souriant contre la morosité : elles ont mis au point une "carte verte" offrant des réductions et prédisent une augmentation de 10% du nombre de touristes thaïlandais.

La-iat Bungsrithong, de la Northern Thai Hoteliers Association, a déclaré que, normalement, les réservations atteignaient un remplissage de 70 à 80% pendant la saison des pluies.

Mais cette année, il est à 40%. Environ 30% de Chinois en moins se présentent à Chiang Mai, a-t-elle déclaré. Rien de pire dans le nord en dix ans.

Les petits et les grands hôtels ont du mal à rester à flot avec une guerre des prix pour attirer les touristes: les chambres sont offertes avec des réductions de 30 à 40%, a-t-elle déclaré.

Comme exemple de réduction de prix dans le haut de gamme, elle a cité le Rati Lanna Riverside Spa Resort, qui propose des chambres pour 6 000 bahts au lieu de 10 000 bahts.

Du côté positif, on n’enregistre aucun licenciement de personnel - pour le moment.

L’offre excédentaire a été un facteur de ralentissement économique, a-t-elle affirmé, avec l’ajout de 10 000 chambres supplémentaires au cours des dernières années. Maintenant, il n’y a plus assez de touristes pour les occuper et donner un retour aux investisseurs.

Le directeur du marketing de l’hôtel Orchid de Chiang Mai, Watcharaporn Jongphaophan, a confirmé ces mauvaises nouvelles, affirmant que les réservations étaient réduites de 30% et que les chambres à 1 400 baht étaient maintenant offertes à 900 baht.

 

Pendant ce temps, la TAT dans le nord a élaboré un plan appelé "carte verte de Chiang Mai" (il s'agit de cette partie de la basse saison appelée "saison verte" dans le commerce).

Disponible en ligne, la carte verte promet de nombreuses réductions dans les établissements participants. Phakkanan Winitchai a déclaré que cette initiative augmenterait le tourisme de 6 % chez les clients Thaïlandais.

Et elle a dit que les dépenses augmenteraient de 10%.

Vietjet y participe en offrant des ristournes.

 

L’optimisme de TAT, utilisant la méthode Coué, est susceptible d’être perçu comme une menace pour une industrie de plus en plus éloignée de ce que raconte les autorités, note Thaivisa.

Les hôteliers de toute la Thaïlande ont déclaré que la situation était désastreuse ces dernières semaines. Les récits du tourisme sinistré à Pattaya et à Phuket ont fait le tour de la presse.

Mais le TAT et le ministère thaïlandais du Tourisme et des Sports continuent de brosser un tableau plus rose que ce que les entreprises - et les touristes ordinaires - vivent sur le terrain.

Thaivisa en français note que c'est la première fois que l'on doute des chiffres officiels sans pour autant affirmer qu'ils soient franchement faux.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1113626-tourism-in-northern-thailand-decimated-worst-in-ten-years-say-hoteliers/

1pm.jpg.22cf43df587f2a5638dfa8c72bcca391.jpg.bf232a4db84777fe63f4e5fd5b5ba0b2.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×