Aller au contenu
BANGKOK 16 November 2019 02:02
Le Modérateur

Un ancien ministre des Finances s’oppose à l’utilisation de l’argent des contribuables pour porter secours à la THAI surendettée

Recommended Posts

L’ancien ministre des Finances et actuel député démocrate, Korn Chatikavanich, s’est déclaré préoccupé par la crise financière à laquelle Thai Airways International est confrontée et s’est opposé à tout projet d’utilisation de l’argent des contribuables pour sauver le transporteur national.

Dans son article publié lundi sur Facebook, Korn a déclaré que les problèmes financiers actuels de THAI étaient similaires à ceux de 2008, lorsque la société avait du mal à trouver de l'argent pour rembourser ses dettes.

Il s'est dit d'accord avec l'opinion exprimée par M. Banyong Pongpanich, un banquier d'investissement chevronné, selon laquelle la chose la plus importante pour THAI est de réduire les coûts.

Korn a rappelé l'expérience vécue il y a une dizaine d'années lorsqu'il avait, en tant que ministre des Finances, annoncé à la population que le gouvernement n'injecterait pas d'argent pour aider THAI, ne garantirait pas de nouveaux prêts à la compagnie aérienne et que la société devait disposer d'un plan d'assainissement clair montrant comment réduire les coûts.

Le député démocrate a déclaré que le ministre des Transports de l'époque avait mis en place une nouvelle équipe de direction et des membres professionnels au conseil d'administration. En conséquence, la compagnie aérienne avait réalisé des bénéfices en 2009 et 2010, mais elle est retombée dans le rouge un an plus tard et y est resté depuis que la direction et le conseil ont été remplacés par le gouvernement de la premier ministre Yingluck Shinawatra. La direction a ensuite changé sous la junte sans amélioration des finances.

Il a noté que le nombre de touristes en Thaïlande augmentait chaque année et que d'autres compagnies aériennes réalisaient des bénéfices, à l'exception de Thai Airways International, dont la situation s'aggrave «ce qui est inhabituel».

Le président de THAI, Sumeth Dameongchaitham, nommé par la junte fin 2014, a annoncé que les dirigeants de la société avaient été invités à réduire volontairement leurs indemnités de réunion et leur rémunération afin de démontrer leur détermination à aider la société à traverser cette crise financière. Les dirigeants ont accepté cette proposition.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1118669-ex-finance-minister-korn-disagrees-with-using-taxpayers’-money-to-rescue-debt-ridden-thai/

 

A titre de comparaison, le gouvernement va débourser 316 milliards de bahts pour les Thaïlandais pauvres (annonce de la semaine dernière).

Ce que réclame la THAI, c'est 245 milliards pour la dette et 156 pour de nouveaux avions soit 401 millions milliards de bahts que le gouvernement va devoir trouver et qui ne pourront pas être distribués aux pauvres.

imageproxy_php.jpg.f8019eaf9eab0d56f9441576b97a9f3d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×