Aller au contenu
BANGKOK 19 November 2019 17:21
Le Modérateur

"Nous n'avons pas reçu des millions de bahts de pot de vin" assurent le gouverneur de Phuket et son adjoint

Recommended Posts

 

Récemment, un clip audio a fait le buzz. On y aurait enregistré une conversation entre un homme (l'anonyme) et une femme : l'employée d’un projet immobilier accusé d’avoir empiété sur le parc national de Sirinat (au nord-ouest de Phuket).

Le gouverneur de Phuket, Pakkapong Tawipat, a déclaré qu'il n'avait rien à voir avec l'enregistrement vocal, qui détaillait une négociation et un accord sur un montant à 7 chiffres (des millions) pour mettre fin "à l'amiable" à l'affaire d'empiétement.

Phuket Hotnews rapporte que, dans l'enregistrement, la voix de l'anonyme peut être entendue parlant à l'employée du propriétaire de projet.

L'anonyme au téléphone a demandé un montant de 7 chiffres pour classer l'affaire, en précisant que la personne qui signerait le document serait le vice-gouverneur Supot Rodruang Na Nongkhai et que le gouverneur était également au courant.

Le clip vocal révèle la conversation entre l'anonyme et l'employée : «Es-tu parvenue à une conclusion? Tout le monde attend la réponse », tandis que l'employée répond qu'elle avait informé son chef que la somme d'argent à offrir se chiffrait en millions, mais son patron s'est demandé pourquoi il devrait payer et où irait l'argent.

«Est-ce pour le gouverneur? Et qui signe les papiers?

L’anonyme a répondu que le vice-gouverneur Supot était celui qui signait et qu’il était au courant de la négociation et que deux documents avaient été rédigés de différentes manières.

L’anonyme a également mentionné le nom d’un procureur de la province de Phuket et a affirmé que celui-ci était très puissant dans la mesure où ses pouvoirs étaient étendus grâce aux nouvelles lois promulguées par la junte.

L’homme a également déclaré qu'en cas de problèmes, le propriétaire du projet serait blacklisté et qu’il lui serait difficile de se rendre en Thaïlande et d’en sortir. Ce qui signifie que l'initiateur du projet immobilier est étranger.

La femme en ligne a ensuite pris rendez-vous pour que son patron rencontre le «procureur».

Après que le clip vocal est devenu viral, le gouverneur Pakkapong a déclaré qu'il avait été informé de l'enregistrement plus tôt ce mois-ci et qu'il avait demandé au vice-gouverneur Supot, également accusé de corruption dans le clip, de porter plainte à la police le 6 août par souci de transparence.

«J'insiste sur le fait que le vice-gouverneur et moi n'avons rien à voir avec la voix anonyme et que nous avons été accusés à tort. Cela pourrait provenir d’un individu d’une «certaine organisation» (sans nom) qui réclame des pots-de-vin et utilise les noms du gouverneur et du vice-gouverneur à son avantage.

«Après avoir signalé l'affaire à la police, nous attendons de voir si je dois déposer en tant que témoin», a déclaré le gouverneur.

Il a déclaré que le début de l'affaire date de 2013. Le chef du district de Thalang voulait poursuivre l'auteur de l'empiétement, mais lorsque l'affaire a été portée devant le procureur provincial, ce dernier a refusé de poursuivre et l'a renvoyée à la région policière 8.

La région policière n ° 8 a renvoyé le dossier au bureau du procureur (l'attorney) de la province de Phuket, qui devrait le transférer au gouverneur de Phuket, mais celui-ci insiste sur le fait que le dossier n’a pas encore été déposé.

Le gouverneur de Phuket a déclaré avoir également informé la société propriétaire du projet qu'il n'avait jamais entendu parler du pot-de-vin et que, si quelqu'un utilisait son nom pour demander un pot-de-vin, le propriétaire devait contacter immédiatement le gouverneur.

Dans le même temps, le vice-gouverneur de Phuket, Supot, a déclaré qu'il avait déjà signalé à la police les accusations contenues dans l'enregistrement et qu'il ne devait en rien y être mêlé.

https://forum.thaivisa.com/topic/1118936-phuket-governor-and-vice-governor-deny-million-baht-bribe-accusation/

imageproxy_php.jpg.92dc8eddb728f98e4bc273595cd708a2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×