Aller au contenu
BANGKOK 18 November 2019 13:18
Le Modérateur

TM30 : Les chefs de l’immigration pourraient améliorer les procédures et plaident pour la compréhension

Recommended Posts

 

BANGKOK - Le chef de l’immigration de Bangkok n’est pas un bleu. Il travaille depuis 35 ans, mais les protocoles d’immigration en vigueur sont en vigueur depuis encore plus longtemps.

«À l'époque, les choses étaient très différentes», a déclaré le général Patipat Suban na Ayudhaya. «Tout d’abord, il n’y avait pas beaucoup de résidents étrangers. Donc, le système ne créait pas autant de problèmes. »

"Quand il n'y avait pas beaucoup de monde, c'était facile", a-t-il déclaré.

Patipat et son adjoint Thatchapong Sarawanangkul ont accordé une interview d'une heure à Khaosod, en réponse à la confusion croissante et aux plaintes concernant l'application soudaine de règles d'immigration vieilles de plusieurs décennies. La réglementation oblige les expatriés à se présenter aux autorités chaque fois qu'ils quittent leur adresse pendant plus de 24 heures, même pour des vacances.

Les règles, inscrites dans la loi sur l'immigration de 1979, qui n'a pas été révisée ni mise à jour depuis, ont été longtemps appliquées de manière laxiste. Le major-général Patipat a dit comprendre que beaucoup ne sont pas satisfaits de la loi, mais que la police n'a d'autre choix que de la faire appliquer

«Certaines règles ne sont peut-être pas modernes, mais nous essayons de l'être maintenant. Nous ne serons pas toujours des tortues d'un million d'années », a déclaré Patipat. «Mais en termes de loi, nous n'avons aucun pouvoir pour la changer. Ce n’est pas de notre autorité ... si vous voulez changer, vous devez changer la loi. "

Les expatriés vivant en Thaïlande sont soumis à une litanie de réglementations. Les plaintes principales portent sur les formulaires TM30, qui doivent être soumis par les résidents étrangers ou leurs propriétaires thaïlandais aux bureaux de l'immigration locaux chaque fois qu'ils quittent leur résidence pendant 24 heures (et quand ils reviennent).

Les formulaires doivent également être présentés en plus des passeports ou des cartes d'identité, ainsi que des livrets d'enregistrement de la maison (dans le cas de maisons), ou des titres de propriété ou des preuves de vente (dans le cas de condominiums). C'est évidemment inapplicable.

Bien que le formulaire puisse être rempli en ligne, de nombreux étrangers se plaignent qu'il faut des semaines, voire des mois, pour obtenir un nom d'utilisateur et un mot de passe. Patipat a déclaré que même son fils a dû attendre deux semaines lorsqu'il a essayé de signaler des clients séjournant dans son AirBnb («il s'en est plaint à moi!»). Thaivisa en français ajoute qu'aucun site de l'immigration n'a jamais fonctionné correctement. Rien ne dit que celui dédié au TM30 fonctionne un jour.

Cependant, son adjoint, le directeur général Thatchapong, a déclaré qu'un nouveau système avait été mis en place récemment et qu'il réduirait les temps d'attente à une semaine environ. Mais il ne donne aucune preuve de son affirmation.

Thatchapong a déclaré que les problèmes découlent d'informations manquantes. Contrairement aux demandes de visa en ligne, aucune "carton rouge» n’alerte lorsqu'on omet de compléter certaines informations ou de joindre les documents requis. Les agents d'immigration doivent alors se renseigner pour plus d'informations. On ne sait pas pourquoi les informaticiens de l’immigration ne résolvent pas ce problème, digne d'un lycéen en informatique.

Les deux hommes insistent également sur le fait que les informations déposées par les étrangers et leurs propriétaires sont uniquement stockées dans les registres d'immigration et ne sont transmises à aucun autre organisme, par exemple un contrôleur des impôts.

Invité à confirmer si, par exemple, des hôtes Airbnb pourraient avoir des ennuis après avoir rempli un TM30, Patipat a répondu: «Pourquoi les arrêterions-nous? Ce n’est pas notre travail. Nous voulons seulement nous occuper des visiteurs étrangers. "

La devise du bureau de l’immigration selon laquelle «les bons restent, les méchants dehors » n’a pas convaincu tout le monde lors d’une récente table ronde («Nous avons été vexés», a déclaré Thatchapong.)

Pourquoi obliger les "bons" à se conformer à une bureaucratie kafkaïenne alors que les "méchants" ne se donneront jamais la peine de déposer des TM30 ?

Patipat a reconnu que des criminels tels que les fraudeurs de «centres d'appels» entrent rarement dans le processus. Toutefois, les règles pourraient obliger les propriétaires à vérifier les passeports de leurs résidents et à les soumettre aux autorités afin de dissuader les malfaiteurs.

"Si tout le monde respecte les règles, il sera difficile pour eux de baser leurs opérations en Thaïlande", a déclaré le major général. "Mais quand les règles sont laxistes, les criminels se passent le mot."

Thatchapong a également déclaré que ces mesures garantissent que les autorités savent où se trouvent les étrangers en cas d’urgence.

Les deux hommes admettent que les problèmes résident dans les procédures.

«Je pense que tout le monde comprend nos raisons», a déclaré le général Patipat. "Si nous faisons en sorte que la loi soit facile à respecter, alors tout le monde le fera."

Mais le bureau pourrait simplement être trop submergé pour répondre aux besoins d'une communauté d'expatriés en expansion rapide et à la complexité des voyages modernes. Si chacun respecte la loi et remplit des TM30, il est évident que l'immigration ne pourra pas traiter les formulaires (en ligne ou papier).

Il y a environ 5 000 agents d'immigration en Thaïlande, qui accueillent chaque année plus de 35 millions de visiteurs.

Environ 250 de ces agents sont affectés à la Division 1 de l’immigration qui supervise l’ensemble de la population expatriée et touristique de Bangkok, ainsi que des travailleurs migrants des pays voisins du Royaume.

Patipat estime qu’il existe une disparité criante entre la priorité du gouvernement consistant à attirer davantage de touristes et les ressources qu’il alloue à ceux qui encadrent ces visiteurs. Par exemple, les autorités aéroportuaires n’ont pas élargi le canal de l’immigration à l’aéroport de Suvarnabhumi depuis des années, malgré le récent essor des arrivées.

«De plus en plus de gens utilisent l’aéroport, mais les autorités ne nous donnent pas plus de guichets, alors bien sûr, les queues sont plus longues. Et à qui la faute? L'Immigration ", a déclaré Patipat avec émotion dans une diatribe qui semble viser le gouvernement. Il a ajouté que le nouveau terminal de Suvarnabhumi en construction rencontrerait probablement des problèmes similaires.

"L'immigration est toujours la dernière chose à laquelle pensent les autorités", a-t-il déclaré. Interrogé sur ce que le gouvernement peut faire pour aider, le commandant en charge de l'immigration à Bangkok a déclaré qu'une infrastructure plus stable était nécessaire pour un service efficace et sans heurts.

"Cela, et un peu de compréhension", a déclaré Patipat.

http://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/2019/08/30/immigration-bosses-say-tm30-fix-underway-plead-for-understanding/

 

Thaivisa en français comprend que les officiers sont de bonne foi. Ils sont peinés mais ils ne cèdent pas. Il veulent que le gouvernement, soit change la loi digne des dictatures soviétiques, soit leur donne plus de moyens. La promesse de procédures plus simples n'est pas sérieuse. Avec une telle loi et si peu de moyen, il n'y a aucune amélioration à espérer. Ils pourraient avoir envie de faire du zèle, par exemple refuser l'extension de visa à qui n'aura pas de TM30 en règle et cela signifiera un exode massif des expatriés.

 

Maj. Gen. Patipat Suban na Ayudhaya, et Col. Thatchapong Sarawanangkul, interrogés par Khaosod

65662457_2194366650612510_63728832112230400_n.jpg.d8689f85968521ac6737b0afa5d23ee9.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×