Le Modérateur

Double tarification : les retraités et les expatriés officiellement facturés plus cher dans les hôpitaux publics

1 message dans ce sujet

Il n'y a rien de nouveau, si ce n'est que cette pratique est maintenant devenue une loi.

Les étrangers bénéficiant d'un traitement médical ou de services dans un hôpital public thaïlandais peuvent payer beaucoup plus que les citoyens thaïlandais et ceux des pays voisins en vertu de nouvelles directives.

Selon les directives publiées au Journal officiel le 30 août, une nouvelle base de tarification à plusieurs niveaux entrera en vigueur à partir du 30 septembre.

La tarification sépare les patients étrangers en trois groupes:

    Étrangers des pays voisins (y compris le Laos, la Birmanie, le Cambodge et le Vietnam)
    Étrangers travaillant ou étudiant en Thaïlande (non B, ED, M)
    Retraités et touristes étrangers (non O, TR, VOA)

Ainsi, les étrangers des pays voisins ont une parité relative avec les ressortissants thaïlandais en ce qui concerne le montant de leur traitement.

Cependant, les étrangers qui travaillent ou étudient en Thaïlande risquent de payer plus, alors que les retraités et les touristes devront payer encore plus que tout autre groupe.

Les prix seraient, en moyenne (ça dépend des traitement) : 50 % de plus pour les étudiants et employés étrangers, 100 % de plus pour les retraités et touristes. Cela reste, malgré tout, moins cher que dans certains hôpitaux privés.

Les nouvelles directives ont été publiées dans la Gazette du gouvernement: http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2562/E/218/T_0004.PDF

Une traduction en anglais des quatre premières pages est disponible en suivant le lien Thaivisa.

Le document suggère que les prix sont finalement déterminés par chaque hôpital.

Les nouvelles directives semblent donner aux hôpitaux la possibilité légale de faire payer aux patients étrangers plus que les citoyens thaïlandais ou ceux des pays voisins pour le même traitement. C'était déjà le cas.

Quelques exemples relevés par le média Coconuts

Un simple dépistage d'anticorps coûte 130 thb aux ressortissants thaïlandais et de l'ASEAN. La plupart des expatriés paieront 190 THB tandis que les retraités et les touristes paient le double - 260 THB.


Test VIH. Les 160 THB facturés aux ressortissants thaïlandais et de l'ASEAN montent à 240 THB pour les expatriés actifs et à 320 THB pour les retraités / touristes.


Le tourisme médical en Thaïlande a rapporté environ 18,4 milliards de bahts (600 millions de dollars) de bahts en 2018, mais la plupart des étrangers se font soigner dans des hôpitaux privés.


En haut de l'échelle, une IRM de la colonne vertébrale coûtant 18 700 THB aux Thaïlandais et à leurs voisins s'élève à 23 375 THB pour les expatriés actifs et à 28 050 THB pour les retraités / touristes.

https://forum.thaivisa.com/topic/1121702-dual-pricing-retirees-and-expats-may-be-charged-more-at-thai-govt-hospitals/

Page-1.thumb.jpg.c0a82938f145f1f0b47d2feebb7f39ec.thumb.jpg.cab36e75c7946b245e61a9615dd65cd7.jpg

 

  • Confused 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 14 décembre 2019 19:35
Sponsors