Aller au contenu
BANGKOK 17 October 2019 20:36
Le Modérateur

Un bus sur sept a raté le contrôle technique

Recommended Posts

Environ un véhicule de transport en commun sur sept a échoué aux vérifications de sécurité au cours de la première semaine d'un nouveau programme du Département des transports terrestres (DLT).

Sur les 7 088 véhicules testés du 2 au 11 septembre dans tout le pays, 1 020 ont échoué au contrôle.

Le département a ordonné aux bureaux des transports terrestres du pays de procéder à un contrôle complet des véhicules de transport en commun et des conducteurs, a déclaré le directeur général du DLT, Peerapol Thavornsubhajaroen. «La campagne de contrôle devrait durer trois mois», a-t-il déclaré. «Au cours de la première semaine (du 2 au 11 septembre), nous avons déjà effectué des contrôles sur 7 088 véhicules et 1 020 d'entre eux ont échoué au contrôle."

Selon Peerapol, 1 212 des véhicules testés étaient des minibus à itinéraire régulier, 2 381 étaient des minibus à itinéraire non régulier, 2 219 autobus à itinéraire régulier, 838 autobus à itinéraire non régulier et 438 bus de moyenne taille.

Les véhicules ont échoué principalement à cause d'un système de freinage de mauvaise qualité, d'émissions de fumée noire excessives ou d'une modification non autorisée des moteurs, a-t-il déclaré. «Nous avons ordonné aux propriétaires de réparer leurs véhicules défaillants et de les ramener pour un nouvel examen dans les 15 jours.»

Bonne nouvelle concernant les utilisateurs des transports en commun, seuls trois des 10 236 conducteurs ont échoué à l'examen.

"Nous leur avons déjà expliqué comment se préparer avant de passer un examen de rattrapage."

Le directeur général a déclaré que les tests sur les véhicules comprenaient des contrôles du moteur, de l'intégrité de la carrosserie du véhicule, du système de freinage, de l'alignement des roues, des phares, des émissions de fumée, de l'acoustique et de l'absence de fuite de gaz (sic).

Les contrôles physiques pour les conducteurs comprennent l’état physique, le daltonisme, les réactions, la perception des yeux (profondeur et largeur), ainsi qu’un test de leur aptitude générale à être un prestataire de services de transport public. Il semble qu'on ne leur a pas posé de questions relatives au code de la route.

Les opérateurs de transports publics peuvent amener leurs véhicules et leurs conducteurs pour un contrôle dans toutes les agences de transports terrestres tous les jours de 8h30 à 16h30, a déclaré Peerapol.

https://forum.thaivisa.com/topic/1123243-one-in-seven-public-transport-vehicles-flunk-new-safety-tests/

imageproxy_php.jpg.ed97d0dfecb307527104293bcef676da.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×